Prix climatisation : budget détaillé avec tarif posé

L'installation d'une climatisation coûte entre 100 et 2500 €, en fonction du modèle et de la complexité de la pose. Il faut ajouter à ce tarif le prix de la mise en service (environ 50 €/h) et un contrat d'entretien annuel qui peut aller de 90 à 200 €/an. L'appareil de climatisation coûte de 250 à 12 000 € hors pose.

Quel est le prix d’une climatisation pour une maison ?

Pour apporter un confort d’été optimal, installer une climatisation est une solution. Le prix d’installation d’une climatisation dépend de plusieurs facteurs : le type de climatiseur, la marque, mais aussi le tarif de pose. Il ne faut pas oublier non plus le coût de fonctionnement qui comprend l’entretien annuel et la consommation électrique de l’appareil.

Un climatiseur coûte entre 250 et 12 000 € en fonction du modèle. Pour la pose, il faut compter 100 € pour un climatiseur monobloc et jusqu’à 2500 € pour un multi-split.

Description Prix moyen hors pose Prix de la pose
Climatiseur monobloc 250 à 1200 €  100 à 150 €
Climatiseur mono-split 400 à 1500 €  700 à 1000 €
Climatiseur multi-split 2000 à 12 000 € 1200 à 2500 € en fonction du nombre d’unités
Climatiseur réversible (mono ou multisplit) 500 à 4500 € 700 à 1500 €
Contrat d’entretien de la climatisation 90 à 200 €/an (hors fourniture)   
Recharge climatisation 350 à 550 €  
Mise en service de la climatisation 150 à 450 €  

Les différents modèles de climatisation

Il existe 4 grandes familles de climatiseurs :

  • Les climatiseurs monoblocs se posent au sol ou s’encastrent au mur et peuvent être mobiles. Ils sont composés d’une seule unité qui rafraîchit l’air de la pièce. L’air chaud qui est capté peut être envoyé vers l’extérieur grâce à une gaine passant par la fenêtre. Ce type de climatiseur suffit pour rafraîchir une seule pièce. Les modèles les plus basiques démarrent à 200 € et peuvent coûter jusqu’à 1500 ou 2000 € pour les plus performants. Ils sont néanmoins plutôt utilisés en appoint, car ce sont des appareils plus énergivores.
  • Le climatiseur mono-split se compose de 2 unités, l’une placée à l’intérieur dans la pièce à rafraîchir et la seconde à l’extérieur. Certains modèles se fixent au mur, d’autres encastrés au plafond. Les mono-split consoles, plus rares, ressemblent à des radiateurs ou peuvent se poser au sol. Ces modèles sont indiqués lorsqu’il y a une seule pièce à climatiser et nécessitent un peu plus de travaux que les premiers. 
  • La climatisation multi-split présente également une unité extérieure, mais elle propose plusieurs unités intérieures. C’est l’idéal pour rafraîchir plusieurs pièces, mais plus il y a de blocs intérieurs à installer, plus le coût sera élevé. Le bloc extérieur est relié aux unités intérieures par des liaisons frigorifiques.
  • La climatisation réversible permet de produire de la chaleur en hiver et de rafraîchir en été. Il s’agit de modèles mono-split ou multi-split, en fonction du nombre de pièces à équiper. Ce sont les modèles les plus chers, il s’agit essentiellement de pompe à chaleur air-air, mais certains modèles de pompe à chaleur air-eau, eau-eau ou géothermiques permettent aussi de rafraîchir.

bouton
Comparez les frigoristes pour poser une climatisation
Prix observés : à partir de 150 €
Gratuit - Sans engagement

Quelle climatisation choisir ?

Il existe une multitude de modèles et de types de climatisation. Pour choisir l’équipement qui correspond à vos besoins, il est nécessaire de tenir compte de plusieurs critères :

  • La surface à climatiser, ainsi que le nombre de pièces et d’occupants du logement. Ces paramètres déterminent la puissance de l’appareil, mais aussi le nombre d’unités intérieures nécessaires. La surface permet de calculer le volume des pièces à rafraîchir, en fonction de la hauteur du plafond. On estime qu’il faut environ 100 W par mètre carré ou 45 W par mètre cube. Par exemple, pour un un logement de 3 pièces et d’environ 50 m² avec 2,40 m de plafond, il faudra une climatisation d’au moins 5500 W, sans tenir compte des occupants.
  • La performance de la climatisation (ratio d’efficacité énergétique saisonnière ou SEER) correspond à sa capacité à restituer l’énergie qu’elle a consommé. Un COP de 3 signifie que pour 1 kW consommé, l’appareil en restitue 3. Il faut veiller à choisir un climatiseur dont la classe énergétique est la plus proche de l’étiquette A.
  • Le type d’habitat : une maison ancienne en pierres conserve plutôt bien la fraîcheur et nécessitera une climatisation plus modeste. Il est conseillé de faire un bilan thermique afin de connaître la performance énergétique de votre logement. Vous éviterez ainsi de surdimensionner ou sous-dimensionner votre appareil.

climatisation prix

Les facteurs qui influencent le prix d’une climatisation

Le prix d’achat du matériel

Le prix d’achat d’une climatisation dépend essentiellement des paramètres suivants :

  • La puissance de climatisation qui dépend du coefficient de performance et de la surface à rafraîchir (le ratio moyen est de 80€ HT par mètre carré).
  • La technologie utilisée : les appareils réversibles sont 15 à 20% plus chers que les climatiseurs classiques, mais ils servent aussi de chauffage. Les monoblocs sont les moins chers, mais leur utilisation plus limitée qu’un mono-split ou un multisplit. Les climatiseurs split fonctionnent en général à l’électricité, mais certains sont au gaz ou à énergie solaire.
  • La marque de l’appareil : les climatiseurs Daikin sont par exemple des équipements assez haut de gamme, mais ils sont aussi de meilleure qualité.
  • Les fonctions du climatiseur qui apportent un confort supplémentaire, comme le purificateur d’air ou une fonction silence.

Vous voulez poser une climatisation ?
Trouvez un bon frigoriste près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Le prix de pose d’une climatisation

Le tarif d’installation d’une climatisation dépend essentiellement du type d’appareil posé. Un climatiseur monobloc demande peu de travaux, tandis qu’une climatisation réversible nécessite plus de temps. Le prix de pose comprend :

  • l’installation des différentes unités
  • leur raccordement électrique et les liaisons frigorifiques
  • la mise en service.

Le prix de pose varie de 200 à 1500 € pour un climatiseur monobloc, entre 800 et 1000 € pour un mono-split et entre 1200 et 2500 € pour un multi-split.

Il est possible de poser sa climatisation soi-même, mais dans tous les cas vous devrez faire appel à un professionnel habilité pour faire la mise en service. Cette intervention est obligatoire selon l’arrêté du 29 février 2016, car la manipulation des fluides frigorifiques est dangereuse et réglementée.  

climatisation installation

La mise en service consiste non seulement à mettre en marche l’appareil, mais le frigoriste va également vérifier la conformité de l’installation, le respect des normes et la sécurité des branchements et liaisons entre les blocs. Ensuite, il met sous pression les gaz frigorifiques, retire l’air et l’humidité contenus dans les tuyaux et règle l’appareil. Le tarif horaire d’un frigoriste pour la mise en service seule est en moyenne de 50 €/heure

Solliciter l’intervention d’un professionnel pour poser votre climatisation vous permettra également de bénéficier de son expertise et de ses conseils. Il pourra vous orienter sur un modèle ou une configuration en fonction de vos besoins et de votre budget. Enfin, vous aurez des garanties d’une installation parfaitement conforme aux normes en vigueur et la possibilité d’avoir un service après-vente en cas de défaut de fonctionnement dû à une pose défectueuse.

Vous souhaitez poser une climatisation ?
Trouvez des frigoristes
dans votre ville
Comparez les frigoristes
Gratuit - Sans engagement

Le coût de fonctionnement d’une climatisation

Une fois votre climatiseur installé, il génère également des coûts de fonctionnement. L’arrêté du 16 avril 2010 oblige les détenteurs d’un climatiseur dont la puissance est supérieure à 12 kW à entretenir régulièrement l’appareil. C’est en général la puissance nécessaire pour climatiser un logement d’environ 100 m².

Le décret du 28 juillet 2020 oblige en outre à faire un entretien tous les 2 ans des pompes à chaleur et climatisations ayant une puissance comprise entre 4 et 70 kW. Vous devrez alors faire appel à une société spécialisée qui possède la certification NF et faire une révision complète au minimum tous les 5 ans. Les climatiseurs bénéficient en général d’une garantie constructeur comprise entre 2 et 5 ans. Les compresseurs peuvent être garantis jusqu’à 10 ans. 

Cependant, la garantie fonctionne uniquement si l’appareil est correctement entretenu et bien utilisé. C’est pourquoi la plupart des installateurs proposent des contrats d’entretien annuels pour un coût compris entre 90 et 200 €/an. Ces visites régulières sont recommandées pour préserver la durée de vie de votre équipement et lui garantir des performances égales. Le technicien va en effet profiter de cette révision pour nettoyer les canalisations et les appareils, vérifier la sécurité de l’ensemble et son bon fonctionnement. Parfois, une recharge de gaz sera nécessaire, qui coûte entre 300 et 500 €.

recharge gaz

Vous devrez également prendre en compte le coût de la consommation électrique de votre climatisation. Celui-ci dépend évidemment du prix du kWh de votre contrat de fourniture d’électricité. Sur la base de 0,15 € par kWh, une climatisation de 2000 W qui fonctionne quatre heures par jour pendant 3 mois coûte 113 €. La fonction INVERTER est utile pour moins consommer d’énergie.

Elle régule en effet automatiquement la vitesse et la puissance de la climatisation en fonction de la température ambiante. Cela permet d’économiser jusqu’à 30% d’énergie puisque l’appareil ne s’arrête pas (le fait de s’arrêter et de démarrer est très énergivore). Il est également conseillé de ne pas dépasser 5° d’écart entre la température intérieure et celle extérieure.

Les questions fréquentes sur le prix de la climatisation

Comment installer une climatisation ?

Une fois que vous avez choisi le climatiseur qu’il vous faut en fonction de vos besoins, vous pouvez l’installer vous-même.

installer soi meme

Pour cela, il est nécessaire de respecter quelques étapes indispensables :

  1. Choisissez l’emplacement de votre climatiseur. Ce dernier dépend du type d’appareil (monobloc ou split). L’unité extérieure doit se trouver dans un endroit aéré et sain, mais à l’abri des intempéries (vent, pluie…). Évitez également les obstacles qui vont gêner le déplacement d’air et ménagez un espace d’au moins 10 cm avec le mur. L’appareil ne doit pas être proche d’une source de chaleur ou d’eau. À l’intérieur, ne placez pas le climatiseur près de meubles où vous restez longtemps (lit, canapé…) et choisissez un mur qui donne sur l’extérieur pour pouvoir passer la liaison avec l’unité externe.
  2. Posez l’unité intérieure de la climatisation. Pour cela, vérifiez d’abord que l’emplacement choisi ne comporte aucune gaine électrique ou canalisation. Repérez les trous de perçage en positionnant l’unité sur le mur puis percez et placez des chevilles adaptées à votre paroi. Fixez les pattes.
  3. Percez un trou vers l’extérieur pour passer la gaine frigorifique, puis fixez l’unité intérieure sur les pattes.
  4. À l’extérieur, vous aurez préalablement préparé l’emplacement de l’unité externe : soit une dalle sur le sol sur laquelle vous poserez des coussinets anti-vibration, soit en hauteur sur le mur (il faudra alors prévoir un support suffisamment solide). 
  5. Posez l’unité extérieure sur le support, raccordez le tuyau au compresseur extérieur et fixez verticalement le tuyau d’évacuation des condensats.
  6. Raccordez le tout à l’électricité et testez l’installation avant de la faire mettre en service par un professionnel.

Faut-il préférer un climatiseur prêt à poser pour réduire le prix de la climatisation ?

Le climatiseur prêt à poser est un kit comportant tous les éléments nécessaires à l’installation, sans avoir besoin de l’intervention d’un artisan (sauf pour la mise en service). Le pack contient l’unité intérieure, l’unité extérieure, la télécommande et tous les raccords. Le gros avantage de ces kits est d’être bon marché et d’économiser le prix de l’installation.

La mise en place est simplifiée, car le fluide frigorifique est déjà chargé dans l’appareil. Ces packs coûtent entre 550 et 1400 € en fonction des modèles. Ils sont souvent limités à des monosplit ou bi-split. 

mise service climatisation multisplit

Les climatiseurs prêts à poser sont très intéressants si vous êtes bricoleur et si vous maîtrisez les travaux basiques de perçage, fixation, raccordement électrique. Cependant, en cas de problème, vous n’avez pas beaucoup de recours pour vous aider. Un autre inconvénient est la dimension standard des liaisons frigorifiques, entre 3 et 4 mètres. Comme le fluide est déjà chargé, vous ne pourrez pas les raccourcir ou les rallonger.

Quelles sont les démarches administratives pour une climatisation ?

Si vous installez une climatisation avec une unité extérieure, vous devrez :

  • demander une autorisation en mairie (déclaration de travaux), si vous êtes propriétaire ou copropriétaire
  • demander l’accord par écrit à votre propriétaire si vous êtes locataire
  • avoir l’accord du syndic de copropriété le cas échéant.

L’ensemble de ces démarches peut demander entre 2 et 6 mois de délai, il convient donc d’anticiper ! Pour la pose, il faut compter une journée par unité.

bouton
Comparez les frigoristes pour poser une climatisation
Prix observés : à partir de 150 €
Gratuit - Sans engagement

Climatisation ou pompe à chaleur ?

La climatisation ne va générer que du froid l’été, alors que la pompe à chaleur réversible va servir à la fois de chauffage et de climatisation. Le climatiseur seul fonctionne à l’électricité et est très énergivore, il est utile pour rafraîchir ponctuellement une habitation lors des épisodes de fortes chaleurs, mais son efficacité et son utilité sur le long terme sont limitées. Cependant, le coût d’investissement est moindre.

La pompe à chaleur (PAC) coûte relativement plus cher, mais l’avantage est de pouvoir fonctionner été comme hiver. De plus, la PAC est moins énergivore et fonctionne avec des énergies renouvelables (l’air, l’eau ou la chaleur du sol).

prix pompe chaleur air eau

Peut-on avoir des subventions pour diminuer le prix d’une climatisation ?

Il n’existe pas d’aides pour l’installation d’une climatisation, ces équipements apportant uniquement du confort d’été. Le seul moyen d’obtenir des aides de l’État est de faire installer une pompe à chaleur réversible, qui chauffe et climatise. Il s’agit principalement des PAC air-air, air-eau, eau-eau ou géothermiques. Pour ces appareils, les aides suivantes sont mobilisables :

  • Ma Prime Rénov permet de recevoir jusqu’à 4000 € (uniquement pour les appareils air-eau, eau-eau ou géothermique).
  • La TVA à taux réduit 10% est applicable sur les équipements et la main d’œuvre si le logement est terminé depuis plus de 2 ans.
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un financement pouvant aller jusqu’à 30 000 € si l’installation est couplée avec d’autres travaux de rénovation énergétique (isolation par exemple).

Vous voulez poser une climatisation ?
Trouvez un bon frigoriste près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Des exemples de devis pour connaître le prix d’une climatisation

Voici quelques exemples de devis d’installation de climatisation :

  • Vous souhaitez installer un climatiseur pour rafraîchir le séjour de votre appartement de 60 m² ainsi que la chambre principale. Votre artisan vous propose une unité extérieure d’une puissance de 4000 W et 2 unités intérieures de 2700 W chacune. Pour la chambre secondaire, utilisée seulement occasionnellement par vos petits-enfants, il vous suggère un climatiseur monobloc d’appoint réversible. Le devis s’élève à 6160 € TTC avec la pose.
  • Votre appartement de 110 m² est pourvu d’un système de climatisation que vous souhaitez remplacer. L’artisan vous propose un devis de 9790 € TTC comprenant la fourniture d’une climatisation quadri-split, la fourniture et la pose des raccordements frigorifiques, ainsi que des tubes et goulottes PVC. La mise en service est incluse.