Prix du placoplatre au m2 – tarif avec pose

Le prix du placo au m² est de 3 à 20 € le m². Ce prix ne comprend pas la pose du placo, qui elle, est facturée de 15 à 30 € le m² en moyenne. Ce prix varie largement en fonction du type de placo choisi et des travaux à réaliser.

Prix du placo au m² en 2021

Le placo ou placoplâtre est un matériau de construction composé de plâtre. Il est utilisé en construction pour créer des cloisons, des faux-plafonds ou pour améliorer l’isolation d’un logement. Il se présente généralement sous forme de plaques rectangulaires. Simple d’utilisation, le placo est économique et écologique.

Il existe plusieurs catégories de plaques de placoplâtre. Chacune d’entre elles présente des caractéristiques bien distinctes et est vendue à un prix différent. Commençons par faire le point sur le prix au m² du placo.

Type de placo Prix entrée de gamme au m² TTC
(hors pose)
Prix haut de gamme au m² TTC
(hors pose)
Placo BA13 3 € 8 €
Placo phonique 8 € 12 €
Placo hydrofuge 5 € 8 €
Placo haute dureté 10 € 15 €
Placo ignifugé 8 € 12 €
Placo isolant intégré 15 € 20 €
Placo cintrable 6 € 10 €
Placo pliant 5 € 8 €
Pose de placostil prix 15 €  30 €

Le coût du placo au m² est susceptible de varier en fonction de plusieurs critères : 

  • Le type de placo choisi : comme vous pouvez le constater, le type du placo influe sur le prix au m² à prévoir
  • La qualité des matériaux : un placoplâtre entrée de gamme est moins coûteux qu’un placo haut de gamme, mais moins durable et résistant
  • Le type de travaux : réaliser un faux plafond est plus complexe que de créer des cloisons. Le prix des travaux varie par conséquent en fonction des aménagements à réaliser
  • La surface à couvrir : le tarif du placo au au m² dépend de la taille de la surface à créer
  • Les travaux préalables : si le support où poser le placo est en mauvais état, vous devrez prévoir des travaux préparatoires importants, facturés en supplément

bouton
Comparez les plaquistes pour poser du placo
Prix observés : 18 à 50 € / m²
Gratuit - Sans engagement

Prix de pose de placo et étapes

Le tarif de main-d’oeuvre d’un plaquiste au m² est situé entre 15 et 30 € le m². Ce prix ne comprend pas les fournitures. Comptez au minimum 18 à 50 € le m² pour des travaux basiques tout compris. Le coût du placo posé au m² peut varier de manière importante en fonction des travaux réalisés : 

Prestation Prix moyen au m² TTC
Prix de doublage du placo 40 à 70 €
Réalisation des joints  10 à 20 €
Pose de cloisons  35 à 65 €
Pose de faux plafond 40 à 70 €
Finitions (enduit, lissage, ponçage) 15 à 20 €

Les étapes de pose

La pose de placo est minutieuse et nécessite de posséder un matériel adapté. En conséquence, il est toujours préférable de confier la pose de placo à un plaquiste confirmé.

pose placo

Les avantages ? Des travaux plus rapides, efficaces, et plus soignés. Voici les principales étapes d’une pose de placo :

  1. L’installation de l’ossature : le placo se pose sur des rails. Le plaquiste les positionne en premier lieu. Cette ossature va soutenir les plaques de plâtre
  2. Les découpes : les plaques sont découpées aux bonnes dimensions 
  3. La pose des plaques : elles sont posées puis vissées sur les rails métalliques
  4. La réalisation des joints : une fois les plaques posées, l’artisan les relie avec un enduit sous forme de bandes. C’est une étape particulièrement difficile : la jointure doit être parfaitement réalisée pour qu’aucune démarcation ne soit visible
  5. Les finitions : le plaquiste peut intégrer des finitions dans sa prestation. Il peut lisser les panneaux, poser de l’enduit puis poser un revêtement. En général, une couche d’accroche et deux couches de peinture sont nécessaires

Vous voulez poser du placo ?
Trouvez un bon plaquiste près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Les différents types de placo

Le placo est constitué de plâtre coulé entre deux feuilles de carton. Il existe une multitude de placoplâtres aux propriétés différentes. L’équipe Allotravaux vous les présente.

Placo BA13 

Le placo BA13 ou placo “Bords Amincis d’épaisseur de 13 mm” est le placo le plus populaire, en raison de sa polyvalence et de son prix peu élevé. C’est un modèle standard, réservé aux pièces sèches des logements.

pose placo prix

Classique, il ne présente pas de caractéristique technique particulière et s’applique sur une couche d’isolant phonique et thermique. Il convient à la création de cloisons, mais aussi de faux plafonds. Les plaques, grises ou blanche, sont faciles à poser et peuvent être peintes.

Placo phonique

Le placo phonique est utilisé pour améliorer l’isolation acoustique des logements. Il permet de limiter le bruit entre deux étages (pose ou renforcement de faux plafond) ou entre les pièces (pose ou renforcement des cloisons). La limitation des nuisances sonores est possible grâce à la constitution du placo, qui comprend un isolant phonique.

Vous souhaitez poser du placo ?
Trouvez des plaquistes
dans votre ville
Comparez les plaquistes
Gratuit - Sans engagement

Ce dernier est particulièrement efficace : le placo phonique permet de réduire de 50 % en moyenne le bruit d’une pièce à l’autre. On installe généralement le placo phonique dans le salon, les bureaux ou les chambres à coucher.

Placo hydrofuge

Le placo hydrofuge est conçu pour résister à l’humidité. Sa pose évite le développement de moisissure et les soucis de condensation dans les pièces mal ventilées. C’est donc le placo idéal pour les pièces d’eau comme la salle de bain, la buanderie ou la cuisine.

prix placo

Il présente toutefois ses limites et doit être installé exclusivement à l’intérieur. Esthétiquement, ce placo est très reconnaissable : il se présente sous forme de plaques vertes ou bleues.

Placo haute dureté

Le placoplâtre haute dureté est un placo renforcé, installé dans les pièces où il est susceptible de recevoir des impacts. Il est donc souvent posé dans les chambres d’enfants, salles deux, garages ou ateliers. Les cloisons en placo haute dureté sont conçues pour supporter les lourdes charges, jusqu’à 60 kg par point de fixation.

Il est donc possible d’y suspendre des radiateurs, des étagères ou encore du petit mobilier. Le placo haute dureté présente un autre avantage : il garantit, grâce à sa densité élevée, une très bonne isolation thermique et phonique.

Placo ignifugé

Ce placo est particulier : il convient aux pièces susceptibles d’être exposées aux flammes ou à de grandes chaleurs. On place donc souvent des cloisons ou des faux plafonds en placo ignifugé dans les pièces où se trouvent des cheminées, des chaudières ou des poêles à bois. Une fois en place, ce placo ne permet pas d’éteindre le feu mais le coupe.

placoplatre prix

Il limite et retarde considérablement la propagation des flammes dans la pièce. On reconnaît facilement ses plaques à leur couleur grise ou rose. Il existe deux types de placo ignifugé : le placo incombustible (M0) et non-inflammable (M1).

Placo isolant intégré

Le placo isolant intégré est un placo tout-en-un, permettant des travaux simplifiés. En effet, les plaques sont composées de plâtre, mais aussi d’une couche d’isolant. Il existe plusieurs formes de placo isolant : certaines permettent d’atténuer le bruit, d’autres la chaleur ou encore la fraîcheur.

Dans ce dernier cas, le placo doit impérativement être posé dans les murs de pièces attenantes non chauffées comme un garage ou un cellier. Enfin, il est possible de choisir l’isolant contenu entre les plaques.

Placo cintrable

Le placo cintrable est un matériau technique bien spécifique : il permet de créer des cloisons arrondies. Il est donc utilisé pour séparer des pièces de façon originale. C’est un placo malléable ; pour lui donner la courbure souhaitée, il suffit de l’humidifier à l’éponge et de l’assouplir.

On utilise généralement un placo BA6, d’une épaisseur de 6 à 7 mm. La pose de ce type de placo est assez délicate : il est préférable de déléguer ce type de manipulations à un plaquiste professionnel.

Placo pliant

Le placo pliant ou pliable permet de simplifier les travaux d’aménagement intérieur comme l’isolation des combles. Il s’agit d’une plaque de plâtre repliée sur elle-même, mesurant 130 x 60 cm tout au plus. Une fois arrivé dans la pièce à équiper, il suffit de déplier la plaque, qui retrouve alors une hauteur d’environ 2,50 m.

Ce placo, peu encombrant, est maniable et peut facilement passer dans les lieux les plus étroits (grenier, fenêtres, escalier exigu…). En outre, il est facile à stocker et à poser. On choisit souvent ce type de placo pour les logements en ville et les petits espaces.

Prix du placo par pièce et critères de choix

Vous ne savez pas quel placo choisir ? Nous allons vous simplifier les choses. Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif du prix du placo posé par pièce et un descriptif de ses fonctions.

Pièce Type de placoplâtre Fonction Prix moyen au m² TTC (avec fournitures et pose)
Salle de bain 
  • Placo hydrofuge
  • Résistance à l’humidité
  • 20 à 38 €
Cuisine
  • Placo ignifugé
  • Placo hydrofuge
  • Résistant au feu
  • Résistant à l’humidité
  • 22 € à 42 €
  • 20 à 38 €
Salon avec cheminée
  • Placo ignifugé
  • Résistant au feu
  • 22 à 42 €
Pièce de vie classique
  • Placo BA 13
  • Placo cintrable
  • Placo phonique
  • Placo isolant intégré
  • Classique cloisons et plafonds
  • Esthétique
  • Isole du bruit
  • Isole thermiquement
  • 18 à 38 €
  • 21 à 40 €
  • 23 à 42 €
  • 30 à 50 €
Bureau, salle de jeu et chambre d’enfant
  • Placo phonique
  • Isole du bruit
  • 23 à 42 €
Atelier, garage
  • Placo haute dureté
  • Résistant aux chocs et impacts
  • 25 à 45 €
Combles ou pièce étroite
  • Placo pliant
  • Compact et pliable
  • 20 à 38 €

Exemples de devis prix du placo au m²

Vous avez pour projet de faire poser du placo chez vous ? Nous vous présentons quelques exemples de devis pour vous aider à définir le budget à allouer à vos travaux.

bouton
Comparez les plaquistes pour poser du placo
Prix observés : 18 à 50 € / m²
Gratuit - Sans engagement

Pose de placo sur rail avec isolation

Vous avez récemment acheté une charmante maisonnette ancienne. Vous souhaitez la restaurer : son esthétique n’est pas au goût du jour et elle n’est pas spécialement bien isolée. Vous décidez de faire poser du placo pour embellir l’espace et réaliser des économies d’énergie. Vous avez pour projet de renforcer les murs de la pièce de vie de 30 m². 

placoplatre prix

Vous faites appel à un artisan. Il achète du placo isolant à 17 € le m². Vous dépensez 510 en matériaux. Il réalise ensuite la pose pour 20 € le m², soit 600 €. L’installation de votre nouvelle cloison vous coûte 1 110 € TTC. Vous réalisez les finitions vous-même pour économiser sur le coût de la main-d’oeuvre.

Placo prix au m²

Vous avez pour projet de rénover votre salle de bain. Avant de faire installer une baignoire à la place de votre douche, vous vous penchez sur l’état des murs de votre pièce d’eau. Ces derniers sont particulièrement abîmés par l’humidité. Vous décidez donc de les détruire et d’installer une cloison en placo. Vous êtes très bricoleur et voulez réaliser les travaux vous-même. Vous vous rendez donc en magasin de bricolage pour acheter votre placo.

Vous voulez poser du placo ?
Trouvez un bon plaquiste près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Désirant obtenir un résultat résistant à l’humidité, vous optez pour 12 m² de placo hydrofuge. Vendu au prix de 8 € le m², ce dernier vous coûte 96 €. Vous dépensez 150 € supplémentaire pour l’achat des rails, des joints en bande et de la peinture. Vos achats effectués, vous procédez aux travaux puis faites vos calculs. Fabriquer vos cloisons en placo vous-même vous aura coûté bien des efforts, mais seulement 246 €.

Prix m2 placo rail isolation

Vous faites construire votre maison. Le gros oeuvre étant fait, vous vous penchez sur l’aménagement de votre intérieur. Après avoir étudié diverses solutions, votre entrepreneur en bâtiment vous oriente vers un plaquiste pour réaliser la pose de cloisons dans la maison.Ces dernières devront être achetées puis installées dans les chambres, dans votre bureau et votre salon. La surface totale à couvrir est de 80 m².

fixation placo

Après avoir discuté des différents choix possibles avec votre plaquiste, vous optez pour du placo à isolant intégré à 20 € le m². Vous dépensez donc 1 600 €. La pose des panneaux de plâtre (rails et finitions incluses) vous coûte 30 € le m², soit 2 400 €. Au total, l’aménagement de vos nouvelles cloisons revient à 4 000 €.

Questions fréquentes

Voici quelques questions/réponses : elles vous aideront à aborder votre projet d’installation de placo en toute connaissance de cause.

Quel est le prix au m² du placo fourni et posé ?

Le prix d’une pose de placo au m² avec fournitures se situe entre 18 et 50 € le m² TTC tout compris. Le prix d’une pose de placo au m² sans fourniture, lui, oscille entre 15 et 30 € le m², selon l’artisan choisi et le type de travaux à réaliser.

Puis-je poser du placo moi-même ? 

La pose de placo n’est techniquement pas très compliquée, mais nécessite certaines aptitudes en bricolage, ainsi qu’un matériel adapté. Plus votre projet est d’une grande ampleur (arrivées d’eau ou câbles électriques dans les cloisons), plus il est difficile à réaliser. Ne sous-estimez jamais l’ampleur des travaux : dans la majorité des cas, il est préférable de faire appel à un professionnel.

placo hydrofuge prix

Quel isolant choisir ? 

Les performances énergétiques de votre placo dépendent de l’isolant choisi. En effet, même si vos plaques de placo présentent des caractéristiques isolantes, c’est l’isolant en lui-même qui fera la différence. Les isolants les plus utilisés sont :

  • La laine de roche
  • La laine de verre
  • Le polystyrène extrudé
  • Le polystyrène expansé

Vous hésitez entre ces différents matériaux ? Pour choisir l’isolant le plus adapté à vos besoins et à votre budget, nous vous conseillons de demander conseil à un plaquiste : expert de la pose de placo, ce dernier saura vous orienter vers l’isolant correspondant à votre projet.

Vous souhaitez poser du placo ?
Trouvez des plaquistes
dans votre ville
Comparez les plaquistes
Gratuit - Sans engagement

Quelles aides financières puis-je obtenir ? 

La pose de placo contribue à l’amélioration thermique de l’habitat. En conséquence, ces travaux permettent de bénéficier de diverses aides financières : 

  • La TVA réduite : une TVA à 5.5 % s’applique pour les travaux induits. La pose de placo peut vous offrir la possibilité de bénéficier d’une TVA réduite si elle est réalisée en complément de l’installation d’une nouvelle chaudière et que les travaux impliquent la rénovation ou la pose de plaques de plâtre. Pour obtenir cette TVA avantageuse, vous devez être propriétaire d’un logement en France datant d’au moins 2 ans et faire appel à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement. Il est aussi possible de bénéficier d’une TVA à 10 % si vous entreprenez des travaux de rénovation destinés à améliorer la salubrité ou le confort de votre habitation
  • Les aides de l’ANAH : L’ANAH vous offre la possibilité de réduire le montant de vos travaux avec son programme national MaPrimeRénov’. Cette aide financière concerne les foyers aux ressources modestes et s’applique à l’isolation des murs intérieurs et des combles. Plusieurs conditions sont à remplir. Votre logement doit être vieux d’au moins 15 ans, vous devez faire appel à un artisan RGE et vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond de ressources
  • L’Éco PTZ : l’Éco Prêt à Taux Zéro est un prêt dédié aux travaux d’amélioration énergétique. Il vous permet d’emprunter un montant, à rembourser sur une période bien définie, sans payer d’intérêts : ces derniers sont pris en charge par l’État

placo