Peinture anti-moisissure : comment bien la choisir ?

Pour éviter la moisissure sur les murs ou les plafonds de sa salle de bain, la peinture anti-moisissure est une bonne option. Son prix varie entre 20 et 40 € le litre et grâce à son bon pouvoir couvrant, peu de produit suffit à obtenir un résultat satisfaisant

Peinture anti moisissure : prix moyen

Comme son nom l’indique, la peinture anti moisissure permet de lutter contre l’excès d’humidité. Elle est réalisée à partir de résine acrylique et contient différents additifs pour assurer une bonne étanchéité du support. 

Avant d’entrer dans le détail de la composition de ce type de peinture, voyons d’ores et déjà quel budget prévoir pour son achat : 

Type de peinture Prix moyen au litre TTC Prix moyen au m² TTC
Anti moisissure 25 à 40 € 3 à 5 €
Anti condensation 20 à 35 €  2,50 à 4 €
Peinture anti humidité 20 à 25 € 2,50 à 3,50 €

Le prix moyen d’une peinture anti moisissure est plus élevé que le prix d’une peinture classique. Il faut compter entre 20 et 40 € le litre. En revanche, le pouvoir couvrant de ce type de revêtement est plus important, ce qui réduit la dose de peinture nécessaire pour peindre un mur. Un litre permet de couvrir environ 10 m² en une seule couche. 

bouton
Comparez les peintres pour faire appel à un peintre
Prix moyen: 2 à 5 € / m²
Gratuit - Sans engagement

Comment choisir sa peinture anti moisissure ? 

Les types de peinture anti moisissures

Selon la situation et le besoin, il existe plusieurs solutions pour lutter contre la moisissure : 

  • La peinture anti-humidité : elle s’utilise en préventif et permet de limiter les phénomènes qui sont favorables à l’installation d’un excès d’humidité. Elle est appliquée exclusivement en extérieur lorsqu’un environnement moite prédomine
  • L’anti-condensation ou l’hydrofuge : à la fois appliqué à titre préventif ou curatif, ce produit isole le support en empêchant l’effet de condensation liée aux ponts thermiques
  • La peinture anti-moisissure : curative, elle a pour mission d’assainir les surfaces envahies par l’humidité. Elle permet également de masquer les tâches et les auréoles

peinture exterieure

Les critères de choix

Pour bien choisir votre peinture anti moisissure, deux principaux paramètres vont entrer en compte : 

  • La localisation du support : intérieur ou extérieur
  • L’état du support : l’humidité est-elle installée ou s’agit-il de l’éviter ?
  • La nature du support

 Conseil avant de choisir : demander l’avis d’un professionnel

Les produits anti moisissure sont très techniques et leurs propriétés peuvent varier. Pour trouver la bonne peinture anti moisissure, l’avis d’un professionnel peut s’avérer très utile. En effet, si vous n’utilisez pas le produit adapté au support ou au niveau d’humidité, la situation risque de s’envenimer. N’hésitez donc pas à recourir aux conseils d’un spécialiste (chef de rayon d’un magasin de bricolage par exemple, ou peintre) pour choisir le produit qui répondra au mieux à vos attentes.

Avantages et inconvénients

La peinture contre l’humidité et la moisissure apportent de nombreux bénéfices. Toutefois, elle présente aussi quelques problématiques. Quels sont les avantages et les inconvénients de la peinture anti moisissure ?

Avantages Inconvénients
  • À la fois préventive et curative
  • Fort pouvoir couvrant qui permet de masquer les tâches d’humidité
  • Peut servir de sous-couche de protection sous n’importe quel type de revêtement (parement, papier peint, carrelage…)
  • Permet d’assainir durablement un mur 
  • Séchage rapide en quelques heures
  • Convient pour tous les supports
  • Existe en version lessivable pour un entretien facilité
  • Idéale en salle de bain pour optimiser la durée de vie de la peinture
  • La version hydrofuge peut entraver la respiration d’un mur et masquer une infiltration 
  • Peinture très odorante qui nécessite une bonne aération 
  • Si l’origine de l’humidité n’est pas traitée, le phénomène peut s’amplifier tout en restant masqué
  • Peinture anti moisissure blanche et peu de variété de couleur

Questions fréquentes

Comment appliquer une peinture anti moisissure ?

Avant toute chose, la première démarche à réaliser est de trouver l’origine de la moisissure et de traiter le souci à la source.

En effet, si la peinture anti moisissure permet de débarrasser efficacement un mur des traces d’humidité, elle ne permettra pas de régler un souci d’infiltration ou de fuites. À contraire, en masquant les effets de l’humidité, la peinture servira uniquement de pansement et le problème d’humidité continuera à sévir. 

peinture anti moisissures

Voici donc les étapes à respecter pour mettre en oeuvre efficacement une peinture anti moisissure :

  1. Identifier l’origine de l’humidité et la traiter (réparation d’une fuite, changement du système de ventilation, renforcement de l’isolation…)
  2. Assainir le mur en le lessivant ou en le décapant pour obtenir un support lisse
  3. Bien laisser sécher le support
  4. Mettre en peinture au rouleau ou au pinceau (même procédé que pour une peinture classique acrylique). 
  5. Laisser sécher selon les recommandations du fabricant avant d’appliquer une deuxième couche

Vous souhaitez faire appel à un peintre ?
Trouvez un peintre qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Peut-on réaliser soi-même sa peinture anti moisissures ?

Si vous avez besoin d’une petite quantité de peinture anti moisissure, il n’est pas forcément utile d’acheter un pot spécifique.

En effet, il existe des additifs à mélanger à de la peinture classique. Ces solutions contiennent un fongicide et il suffit de 25 ml par litre de peinture pour obtenir un effet antifongique. Retrouvez ici plus d’infos sur ce type de produit.

Comment entretenir une peinture anti moisissure ?

Aucun entretien particulier n’est nécessaire. En revanche, si la peinture se situe dans un endroit susceptible d’être taché, nous vous recommandons de choisir une version lessivable (sur laquelle il est possible d’appliquer un produit nettoyant). Dans tous les cas, grâce à ses propriétés, l’avantage de ce type de peinture est son étanchéité. 

Où trouver de la peinture anti moisissure ?

La peinture anti-moisissure ou anti-humidité se trouvent facilement dans les grandes surfaces de bricolage telle que Leroy Merlin. Vous y retrouverez généralement des gammes de produits parmi les grandes marques de peinture et de produits d’étanchéité telles que Rubson, Ripolin ou V33.

Existe-t-il de la peinture anti-moisissure de couleur ?

En général, la peinture anti moisissure est blanche. Toutefois, il existe quelques versions colorées. Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, sachez qu’il est tout à fait possible de créer une couleur grâce à une machine à teinter. N’hésitez pas à vous renseigner en magasin spécialisé.

Dans quelle pièce appliquer de la peinture anti-moisissure ?

Techniquement, vous pouvez revêtir vos murs de peinture anti moisissure de toutes vos pièces. Toutefois, ce type de peinture est assez odorante. C’est pourquoi elle est plutôt réservée aux pièces d’eau qui présentent un risque élevé d’excès d’humidité.

Ainsi, les professionnels la conseillent principalement pour les salles de bain (il existe spécifiquement un type de peinture salle de bain anti moisissure), mais aussi pour les cuisines, les toilettes, les caves et toutes les pièces qui sont susceptibles d’abriter un équipement sanitaire (cellier, garage…)

Trouvez le bon peintre pour faire appel à un peintre
Comparez les peintres
disponibles près de chez vous
Comparez les peintres
Gratuit - Sans engagement

Pourquoi faut-il traiter la moisissure ?

La peinture anti-humidité a pour vocation de limiter la prolifération de moisissure et de champignons sur les murs d’une maison. Pourquoi est-ce important ? 

Comment reconnaître un souci d’humidité dans une maison ?

Plusieurs phénomènes peuvent vous alerter sur un risque d’excès d’humidité dans une maison : 

  • Des auréoles jaunes ou des points noirs sur un mur ou au plafond
  • Une odeur persistante d’humidité
  • Un mur qui s’effrite ou se fissure
  • Une peinture qui craquelle
  • La présence persistante de gouttes de condensation dans les pièces humides 

traces humidite

Les dangers de l’humidité pour la santé

Derrière le terme de moisissure se cache un champignon microscopique qui se reproduit à vitesse grand V en diffusant des spores. En grande quantité, ces derniers peuvent s’avérer très dangereux pour la santé. Ils peuvent en effet entraîner des troubles respiratoires et des malaises. Ils sont aussi des facteurs aggravants de bronchite et d’asthme.

Les risques pour la maison

Si la moisissure est nocive pour l’homme, elle l’est aussi pour les murs de la maison. En effet, les plaques de plâtres qui servent de parois intérieures dans une maison sont sensibles à l’humidité.

En cas d’exposition prolongée à celles-ci ou lorsque les murs sont victimes d’infiltration, un phénomène de pourrissement apparaît. La moisissure fragilise alors la solidité de la paroi et se propage dans la maison. Le cas échéant, sans traitement, l’humidité peut atteindre les éléments structurels de la maison tels que la charpente. À terme, c’est la maison entière qui serait en péril.

D’autres projets peinture en vue ? Besoin de conseils ? N’hésitez pas à consulter tous nos guides sur cette thématique (prix d’un peintre, peinture plafond, peinture aluminium ou glycero…), vous aurez ainsi toutes les cartes en main pour réussir vos travaux.