Devis chaudière : prix des chaudières et tarifs de pose

Une chaudière neuve coûte entre 1000 et 10 000 € HT. Ce tarif dépend de l'énergie (gaz, bois, fioul...) et de la technologie utilisée (classique, condensation, basse température...). Le tarif d'installation varie de 800 à 2000 €. La complexité des travaux à entreprendre, notamment en cas de remplacement, influe sur ce prix.

Combien coûte une chaudière et son installation ?

Vous souhaitez installer une chaudière ou remplacer un appareil de chauffage vieillissant ? Outre l’achat de l’équipement, il faut prendre en compte dans le devis chaudière le coût d’installation et de mise en service par un professionnel. Le prix d’une chaudière neuve varie entre 650 et 8000 € hors pose.

Pour l’installation, il faut compter entre 40 et 100 € de l’heure, soit 500 à 2000 € en fonction de la technologie choisie.

Type de chaudière Devis chaudière hors pose (HT) Tarif d’installation de la chaudière (HT)
Chaudière à gaz simple 1000 à 4500 € 800 à 1500 € 
Chaudière gaz basse température 3000 à 5000 € 800 à 1500 € 
Chaudière à gaz à condensation 3000 à 7000 € 800 à 1500 €
Chaudière au fioul à condensation 4500 à 7000 € 1000 à 2000 €
Chaudière gaz hybride 5000 à 9000 € 800 à 1500 €
Chaudière à granulés ou à pellets 4000 à 10 000 € 1000 à 2000 €
Chaudière électrique 1000 à 2000 € 500 à 1000 €

Dans certains cas, il faudra ajouter les éléments de raccordement au réseau de gaz naturel ou à la cuve d’alimentation. Votre artisan est là aussi pour vous conseiller sur le modèle de chaudière en fonction de votre logement et de vos besoins. En effet, la puissance de la chaudière dépend de la surface à chauffer, en comptant une marge de 20% pour d’éventuels agrandissements.

bouton
Comparez les plombier-chauffagistes pour installer une chaudière
Prix observés : 500 à 2000€
Gratuit - Sans engagement

Comprendre un devis chaudière

Le prix d’une chaudière et de sa pose dépend essentiellement :

  • du type d’appareil choisi (classique, à condensation, basse température…)
  • de l‘énergie consommée (gaz, fioul, électricité ou bois)
  • du type d’installation (chaudière murale ou au sol)
  • des conditions d’installation (accès, raccordements…). 

Les différentes technologies de chaudières

  • La chaudière classique utilise le combustible pour chauffer de l’eau qui alimente des radiateurs ou un circuit de chauffage au sol. Le thermostat permet de régler la température et les fumées de combustion sont évacuées à l’extérieur. Le rendement avoisine les 90%.
  • La chaudière à basse température est plutôt utilisée pour les chauffages au sol : l’eau qui circule est chauffée au maximum à 45°, la régulation de température s’effectue donc au niveau de la chaudière.
  • La chaudière à condensation fonctionne sur le même principe que les deux premières, mais la vapeur d’eau est récupérée dans les fumées évacuées afin de chauffer l’eau. Le rendement est ainsi supérieur et la consommation d’énergie moindre. On rencontre beaucoup cette technologie pour les nouvelles chaudières au gaz.

devis chaudiere

Les différentes énergies utilisées pour les chaudières

  • Le gaz est le plus connu et le plus répandu dans le villes, équipées d’un réseau de gaz naturel, car elles sont peu coûteuses à l’achat. En revanche, le prix du gaz ne cesse d’augmenter. En milieu rural, il faudra installer une cuve.
  • Le fioul est également très utilisé, mais son coût de plus en plus élevé et son impact écologique changent la donne. À partir de mi-2022, il ne sera plus possible d’installer des équipements neufs de chauffage au fioul, y compris pour remplacer une chaudière existante.
  • Les chaudières au bois, qu’il s’agisse de granulés ou pellets ou de bûches, ont par contre le vent en poupe. Appelées aussi chaudière à biomasse, elles sont économiques et respectueuses de l’environnement. Leur principal inconvénient réside dans l’encombrement des silos pour stocker les granulés.
  • L’électricité est utilisée dans certains types de chaudières et notamment dans les pompes à chaleur.
Type de chaudière Avantages Inconvénients
Chaudière à gaz

Économique à l’achat, bon rendement (système à condensation)

Énergie en forte hausse (+20% en 2021) et peu écologique (énergie fossile)

Chaudière au fioul

Coût d’achat intéressant et s’installe partout

Combustible de plus en plus cher, interdite à l’installation à partir de 2022 et nécessite un emplacement important pour la cuve

Chaudière à granulés ou à pellets

Économique en fonctionnement et écologique (granules de bois)

Un peu chère à l’achat, nécessite un emplacement de stockage pour les granules

Chaudière à bois (bûches)

Très économique et écologique

Pas de régulation automatique (recharge manuelle des bûches), nécessite un emplacement de stockage des bûches

Chaudière électrique et pompe à chaleur

Très économique, utilise une énergie renouvelable

Prix d’achat élevé, consommation électrique pas toujours optimisée (hivers très froids)

Devis chaudière : quel tarif pour la pose ?

Lorsqu’un plombier-chauffagiste vous propose un devis, il inclue en général la fourniture de l’appareil et son installation. En effet, la pose d’un équipement de chauffage demande des compétences spécifiques qui imposent l’intervention d’un professionnel. 

Vous voulez installer une chaudière ?
Trouvez un bon plombier-chauffagiste près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Le devis de votre chaudière comprend donc :

  • la fourniture de l’appareil
  • la fourniture des accessoires et des éléments de raccordements le cas échéant
  • la main d’œuvre
  • le déplacement.

Lorsque vous procédez au remplacement d’une chaudière déjà existante, il faudra y ajouter du temps de main d’œuvre pour enlever l’ancien appareil et d’éventuels travaux de remise en état. La dépose est en général facturée entre 200 et 250 € HT, lorsqu’il s’agit d’un remplacement à l’identique. Si en revanche vous souhaitez remplacer votre chaudière par une technologie différente, par exemple une pompe à chaleur, le temps de dépose sera plus élevé.

depose chaudiere

Quelques exemples de devis chaudière

Fourniture et pose d’une chaudière au gaz à condensation

Vous vivez dans un appartement dans une ville desservie par le gaz et votre chaudière, âgée de 15 ans, vient de rendre l’âme. Votre plombier vous propose de la remplacer par une chaudière gaz à condensation plus performante, incluant la production d’eau chaude sanitaire. Le devis s’établit ainsi :

  • dépose de l’ancien appareil et mise en déchetterie : 95 € HT
  • fourniture du nouvel appareil à condensation : 3250 € HT
  • raccordements (eau et gaz) : 740 € HT
  • pose de la chaudière et du thermostat : 775 € HT

Soit un coût total de 4860 € HT (5346 TTC avec une TVA à 10%).

Vous souhaitez installer une chaudière ?
Trouvez des plombier-chauffagistes
dans votre ville
Comparez les plombier-chauffagistes
Gratuit - Sans engagement

Remplacement d’une chaudière au fioul par une chaudière à pellets

Vous habitez dans une maison individuelle située en campagne et équipée d’une chaudière au fioul. Face à l’augmentation du combustible et par souci écologique, vous décidez de remplacer par une chaudière à pellets (ou granulés de bois). Votre chauffagiste vous propose le devis suivant :

  • dégazage, dépose et évacuation de l’ancienne chaudière et de la cuve à fioul : 1300 €
  • fourniture d’une chaudière à granules de 12 kW à chargement manuel : 8200 € HT
  • fourniture et pose du silo de stockage : 1650 € HT
  • pose et raccordement de la chaudière : 2450 €

Soit un coût total de 13600 € HT (14348 € TTC avec une TVA à 5,5 %).

chaudiere pellets

Questions fréquentes sur les devis chaudière

Comment diminuer sa facture ?

Tout d’abord, pour éviter de devoir remplacer votre chaudière, la première chose à faire est de l’entretenir régulièrement. Vous pouvez souscrire pour cela un contrat d’entretien annuel ou faire intervenir ponctuellement un professionnel agréé. Si vous êtes locataire, cet entretien annuel est obligatoire et à votre charge. Outre l’obligation légale, cet entretien régulier permet au plombier-chauffagiste de vérifier l’état de l’appareil. Changer certaines pièces au bon moment permet souvent de prolonger la durée de vie de sa chaudière !

Pour diminuer la facture d’installation de votre chaudière, n’hésitez pas à comparer les prix et les modèles. Veillez aussi à prendre un appareil qui soit suffisamment dimensionné pour votre logement. Privilégiez également les équipements utilisant des énergies renouvelables (solaire, pompe à chaleur, bois…) qui bénéficient d’aides financières plus intéressantes.

Les aides financières 

Lorsque vous faites installer une chaudière dont l’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) est inférieure à 92%, le taux de TVA intermédiaire à 10% s’applique. S’il est supérieur, vous pouvez bénéficier du taux de TVA à 5,5%. Il faut en outre que l’installation soit réalisée par un professionnel et que la chaudière soit destinée à un logement achevé depuis plus de 2 ans.

remplacement chaudiere

Si le dispositif de la chaudière à 1 euro n’existe plus en tant que tel, l’État continue de privilégier le passage aux énergies renouvelables. Le crédit d’impôt (CITE) a été remplacé par MaPrimeRénov’, qui est calculé en fonction de vos ressources et de votre lieu d’habitation. Plus la chaudière choisie est écologique, plus l’aide est importante. L’aide peut aller par exemple jusqu’à 10 000 € pour l’installation d’une chaudière à granulés ou 1200 € pour une chaudière gaz à haute performance. Rendez-vous ici pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une aide et son montant.

Vous pouvez aussi recourir :

  • à l’éco-prêt à taux zéro si vous procédez à des travaux de rénovation énergétique de votre résidence principale achevée avant 1990
  • à la prime Coup de pouce chauffage versée par les entreprises signataires de la charte du même nom (ce sont principalement les fournisseurs d’énergie).
  • au chèque énergie (pour les ménages les plus modestes)
  • aux certificats d’économie d’énergie, des aides délivrées par les fournisseurs d’énergie.

Dans la plupart des cas, l’installation et la fourniture de la chaudière devra être réalisée par un professionnel RGE (reconnu garant environnement) pour pouvoir bénéficier de l’aide.