Décaper la peinture : comment l’enlever facilement ?

Pour rénover un mur ou un meuble déjà peint, il est souvent nécessaire de décaper la couche de peinture existante. Pour cela, 3 méthodes sont possibles : le décapage manuel, le décapage thermique et le décapage chimique.

Décaper de la peinture sans risque : les méthodes

Comment enlever une ancienne peinture sur un mur ? Comment enlever une vieille peinture sur du fer ? Il existe 3 méthodes pour décaper une peinture. 

Décapage mécanique

Il s’agit de la technique qui demande le moins d’équipement puisqu’il s’agit d’un décapage manuel. L’action consiste à poncer la surface avec un outil abrasif tel que du papier de verre. 

Le décapage mécanique peut se faire à la main pour les petites surfaces (meubles) ou à l’aide d’une ponceuse électrique pour les surfaces plus importantes (exemple : mur).

Pour ce type de travaux, la patience, la force et l’énergie sont de rigueur pour réussir à supprimer tous les résidus de peinture. 

En revanche, cette méthode présente l’avantage de ne présenter aucun caractère toxique ni pour la santé ni pour l’environnement. Par ailleurs, elle est très peu coûteuse puisqu’elle nécessite essentiellement de l’huile de coude.

enlever peinture

Décapage thermique

Le décapage thermique consiste à ramollir la peinture grâce à une action de projection d’un air très chaud compris entre 500 et 600°. Le procédé permet de former des cloques au niveau de la peinture, qui fendille ensuite en séchant. Il ne reste plus ensuite à retirer les surplus de peinture avec une spatule.

Cette méthode présente l’avantage de demander moins d’efforts que le décapage manuel. En revanche, le niveau élevé de température de l’air propulsé par le pistolet à air chaud impose des mesures de protection importantes (masque, gants, vêtements de protection). 

Décapage chimique 

Décaper la peinture grâce à un procédé chimique est tout à fait possible. Le professionnel utilise alors un solvant qu’il applique sur la peinture à enlever à l’aide d’un pinceau. 

Cette méthode est plutôt réservée aux surfaces particulièrement compliquées à gratter avec une simple spatule (moulures, reliefs). Tout comme le décapage thermique, la version chimique permet de décoller la peinture en formant des cloques qu’il suffit ensuite de brosser. 

En revanche, le décapage chimique a deux inconvénients : les solvants sont assez chers à l’achat et le risque de toxicité est élevé sans protections adéquates. Par ailleurs, d’un point de vue écologique, cette solution est la moins respectueuse de l’environnement.

Comment enlever de la peinture : étapes de travaux 

Maintenant que nous avons fait le tour de chaque type de décapage et de leur principe, nous vous proposons d’étudier ce que cela donne en pratique. Pour vous donner une idée du niveau de travaux à réaliser, nous avons pris comme exemple le décapage thermique. Comment procéder ?

  1. Protégez les surfaces environnantes à l’aide d’une bâche. La chaleur dégagée par le décapeur thermique pourrait en effet endommager le sol ou les meubles. Pensez à vérifier qu’aucun matériau inflammable ne se trouve à proximité du chantier
  2. Munissez-vous de tout l’équipement de protection nécessaire pour éviter tout risque de brûlure : gants de chantier ignifugés, lunettes et masque de protection
  3. Dirigez le décapeur thermique vers la surface à décaper. Placez-le à une quinzaine de centimètres de la surface à traiter.
  4. Projetez l’air chaud en réalisant des mouvements rectilignes pour éviter une surchauffe de la zone où la peinture doit être éliminée
  5. Procédez par petite zone et une fois les cloques formées, grattez sans attendre la peinture à l’aide d’une spatule (plus facile à décoller tant qu’elle est chaude). Attention à bien éteindre l’appareil lors de cette phase
  6. Une fois toute la surface chauffée et grattée, laissez sécher puis frottez les résidus de peinture avec un grattoir
  7. Terminez le chantier par l’application d’un enduit de lissage et par un dépoussiérage une fois le produit séché

Si vous souhaitez connaitre les étapes de travaux d’un décapage chimique, c’est par ici.

bouton
Comparez les peintres pour décaper de la peinture
Prix observés : sur devis
Gratuit - Sans engagement

Décaper de la peinture facilement : nos conseils 

Choisissez la méthode adaptée au chantier

Comme vous avez pu le lire en début d’article, le décapage mécanique est le plus économique. En revanche, il exige beaucoup d’énergie et peut s’avérer inefficace pour des chantiers compliqués (surface à relief, superposition de couches de peinture, grande surface). 

Avant de vous lancer sur le ponçage manuel d’un grand mur ou d’un plafond peint, nous vous conseillons d’étudier toutes les possibilités, car si l’opération peut s’avérer intéressante sur le plan budget, le résultat pourrait ne pas être à la hauteur de vos attentes. Au final, vous aurez perdu du temps et le mur ne sera pas prêt à recevoir un nouveau revêtement. 

À l’inverse, le décapage thermique ou chimique nécessite une vérification de la compatibilité du support avec le procédé. En effet, certains matériaux peuvent mal supporter la haute température ou le solvant utilisé.

Enfin, selon le type de peinture à retirer (peinture anti-moisissure, aluminium, PVC…), le choix du type de décapage sera limité. 

Réalisez un essai avant de vous lancer

Comme pour la mise en peinture d’une surface (par exemple si vous souhaitez changer la couleur de la cuisine), nous vous conseillons de procéder à un premier essai sur une zone cachée. Cela vous permettra de vous assurer de l’adéquation de la méthode choisie pour décaper la peinture. Si le résultat ne correspond pas au besoin, il sera alors encore temps de changer.

Ne négligez pas l’étape de préparation du chantier

Pour gagner du temps et par manque de matériel (bâche), vous pouvez être tenté de passer l’étape qui consiste à protéger les équipements environnants du chantier. Nous vous le déconseillons fortement, car, selon la méthode utilisée pour décaper la peinture, les dégâts causés pourraient s’avérer irrémédiables (meuble brûlé, sol tâché…). 

Par ailleurs, en préparant bien le terrain et en veillant à poser correctement des bâches, vous gagnerez du temps en fin de chantier, car le nettoyage sera très limité.

Choisissez les bons outils

Décaper de la peinture, que ce soit en mode manuel, thermique ou chimique demande des outils adaptés et de qualité. En effet, il peut être tentant de se précipiter sur les équipements premier prix par souci d’économie. 

Toutefois, en choisissant des outils et des accessoires bas de gamme, vous risquez de ne pas obtenir le résultat escompté.

Bien entendu, tout dépendra du niveau de travaux à réaliser. Pour décaper ponctuellement de la peinture sur une petite table de chevet, il n’est pas nécessaire d’investir dans un matériel haut de gamme.

En revanche, si vous devez éliminer la peinture de tous les murs d’une maison ou si le chantier concerne un matériau particulièrement compliqué à travailler, nous vous conseillons de bien vous renseigner sur le matériel à privilégier. Comment ? Rendez-vous dans votre enseigne de bricolage préféré et demandez conseil au chef du rayon concerné. S’il connait bien son secteur et les marques de peinture, il devrait pouvoir vous guider sans difficulté.

Confiez vos gros chantiers à un professionnel

Si vous êtes un bricoleur plutôt amateur et que les travaux de décapage sont assez conséquents (plusieurs murs d’une maison, plafond, sol…), nous vous recommandons de faire appel à un professionnel qualifié tel qu’un peintre

Vous voulez décaper de la peinture ?
Trouvez un bon peintre près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Habitué à ce type de chantier, le peintre saura, au premier coup d’œil, déterminer la meilleure technique à adopter. Par ailleurs, la mise en œuvre sera de qualité et vous aurez la garantie d’un chantier propre et soigné. 

Bon à savoir

Avant de valider définitivement la collaboration avec un artisan, n’hésitez pas à démarcher plusieurs professionnels. Nous recommandons en général la réalisation de 3 à 5 devis pour pouvoir comparer les prestations et négocier les prix.

Questions fréquentes peinture

Comment enlever de la peinture sur du métal de type portail ou clôture ?

La peinture utilisée à l’extérieur pour recouvrir du métal est particulièrement compliquée à enlever. Par ailleurs, bien souvent, les éléments sont en relief, ce qui ne facilite pas le travail. 

Pour ce type de travaux, le décapant chimique reste le meilleur allié pour obtenir un travail de qualité.

Quel produit utiliser pour décaper de la peinture ?

Il existe plusieurs types de décapant : 

  • Le décapant à base de solvants : il se présente le plus souvent en gel et a une action ramollissante sur la peinture. Selon le support et le type de peinture, plusieurs applications peuvent s’avérer nécessaire
  • Le décapant à base de soude caustique : très puissant, ce type de produit de décapage assure un travail efficace sur les lasures et les vernis. Toutefois, il n’est pas adapté à toutes les surfaces, notamment si ces dernières sont en bois ou en aluminium. 

Comment réaliser un décapant maison ?

Vous souhaitez utiliser un décapant pour vos peintures, mais l’aspect toxique vous gêne ? Sachez qu’il est possible de réaliser un décapant écologique à base de cristaux de soude. Voici comment procéder : 

  • Mélangez 200 g de cristaux de soude dans un peu d’eau froide pour obtenir une solution liquide
  • Versez 200 g de farine dans un litre d’eau et remuez pour délayer. Faites bouillir le mélange obtenu
  • Incorporez le tout à la solution liquide de soude et mélangez pour obtenir un produit homogène

Est-il forcément nécessaire de décaper l’ancienne peinture avant de peindre ?

Il pourrait en effet être tentant de directement peindre une ancienne peinture sans procéder à un ponçage ou un décapage préalable. 

En réalité, le décapage n’est pas forcément utile si l’ancienne peinture est parfaitement sèche, lisse et homogène, ce qui n’est malheureusement pas souvent le cas. Pour savoir si une ancienne peinture nécessite un décapage, plusieurs tests peuvent être réalisés : 

  • Pour une peinture acrylique, il suffit de frotter la paume de sa main activement sur le revêtement. Si de la poussière se dépose sur les doigts, c’est le signe que la peinture doit être décapée, car la poussière bloquerait l’adhérence du nouveau revêtement
  • Pour une peinture glycéro, c’est la technique de l’autocollant qui vous indiquera la marche à suivre. Comment procéder ? Rien de plus simple : fixez des morceaux d’adhésifs à plusieurs endroits du mur peint, puis décollez-les. Si des résidus de peintures se décollent en même temps, cela signifie que l’opération de décapage est inévitable.