L’entretien de la chaudière : locataire ou propriétaire ?

La visite annuelle d'entretien de la chaudière est normalement à la charge de l'occupant du logement : locataire ou propriétaire. Le tarif d'un contrat d'entretien varie entre 80 et 200 € par an, en fonction des options choisies. Une visite ponctuelle au tarif horaire du plombier coûte entre 40 et 45 € de l'heure.

Les tarifs d’entretien d’une chaudière

L’entretien annuel d’une chaudière est indispensable pour deux raisons principales :

  • garantir son fonctionnement optimal et ainsi éviter une surconsommation d’énergie
  • limiter les risques d’accidents (incendie, intoxication au monoxyde de carbone, explosion…) liés à un dysfonctionnement
  • prolonger la durée de vie de l’équipement.

Le coût de l’entretien d’une chaudière est compris entre 80 et 200 €. Le dépannage et la maintenance peuvent faire l’objet d’un contrat annuel.

Type d’intervenntion Tarifs
Entretien annuel chaudière (contrat) 80 à 200 € par an
Intervention ponctuelle plombier chauffagiste 40 à 45 € (tarif horaire)

bouton
Comparez les artisans pour entretenir la chaudière
Prix observés : 80 à 200 €
Gratuit - Sans engagement

Qui doit faire l’entretien de la chaudière : locataire ou propriétaire ?

Tout dépend de s’il s’agit d’un équipement individuel ou collectif. Dans tous les cas, l’entretien doit être effectué par un professionnel agréé et RGE (reconnu garant environnement).

entretien chaudiere locataire

La chaudière est individuelle : locataire

L’entretien courant de la chaudière dans un appartement ou une maison doit être assuré par l’occupant, qu’il soit locataire ou propriétaire. Il doit aussi prendre en charge tous les frais inhérents au fonctionnement et au dépannage de l’équipement.

Certains propriétaires proposent à leur locataire de prendre en charge l’entretien de la chaudière : ainsi, ils sont sûrs que la prestation est bien réalisée et que tout est conforme. Dans ce cas, cela doit être mentionné dans le bail. Le propriétaire choisit alors un prestataire et lui paie directement la facture. Il peut répercuter le tarif d’entretien dans les charges du loyer. En revanche, le propriétaire ne peut pas choisir une société et faire payer au locataire le contrat d’entretien (c’est contraire au libre choix du prestataire).

Vous voulez entretenir la chaudière ?
Trouvez un bon artisan près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

La chaudière est collective : propriétaire

Dans un immeuble collectif pourvu d’un équipement commun de chauffage, c’est au propriétaire de s’acquitter des frais de maintenance. Ces dépenses font en général partie des charges de copropriété. Elles peuvent être assumées par le bailleur ou le syndic.

chaufferie collective

Quand faire l’entretien de la chaudière ?

Le code de l’environnement impose l’obligation d’entretien de la chaudière une fois par an, dès lors que sa puissance est comprise entre 4 et 400 kW. Sont concernées les chaudières à gaz, au bois, au fioul, ou une pompe à chaleur. Le professionnel qui réalise l’intervention remet à l’occupant une attestation d’entretien sous 15 jours. Si vous êtes locataire, vous devez en transmettre une copie au propriétaire dès réception et conserver l’original pendant 2 ans. 

Vous souhaitez entretenir la chaudière ?
Trouvez des artisans
dans votre ville
Comparez les artisans
Gratuit - Sans engagement

Il n’y a pas de sanction si l’entretien de la chaudière n’est pas fait dans les temps, mais le propriétaire peut réclamer la somme correspondant à la visite annuelle lors du départ du locataire si le nécessaire n’a pas été fait.

Qui doit payer le remplacement et le dépannage de la chaudière ?

La visite d’entretien ou une panne nécessite parfois le remplacement de pièces. Si elles sont dues à l’usure normale de l’équipement, elles doivent être réglées par le locataire : cela fait partie des « dépenses d’exploitation, d’entretien courant et de menues réparations » listées par le bail. Dans tous les cas, le réparateur doit vous faire un devis.

Si la chaudière dysfonctionne et nécessite des réparations lourdes, la dépense est cette fois supportée par le propriétaire. Si la vétusté de l’appareil impose son remplacement complet, c’est aussi à la charge du propriétaire. Pour minimiser la dépense, il peut solliciter des aides pour installer une nouvelle chaudière ou profiter de l’occasion pour remplacer la chaudière au fioul par une pompe à chaleur.