Prix d’une fenêtre double vitrage et coût de pose

Le prix du double vitrage varie entre 50 €/m² pour un double vitrage classique et peut aller jusqu'à 600 €/m² pour un double vitrage occultant très perfectionné. La fenêtre est en alu, en PVC ou en bois et coûte entre 200 et 900 € pour un double vitrage classique.

Quel prix pour une fenêtre double vitrage ?

Indispensables pour garantir une bonne isolation du logement, les fenêtres à double vitrage sont désormais monnaie courante dans les habitations. Le prix d’une fenêtre double vitrage varie beaucoup en fonction de ses dimensions, du matériau utilisé, du type de vitrage et d’ouverture. Le coût moyen, hors pose, pour une fenêtre à double vantail est oscille entre 200 € pour un modèle PVC et 900 € pour un modèle en bois ou en alu. 

Type de fenêtre double vitrage (dimensions standard 100×125 cm à double vantail) Prix moyen avec pose
Fenêtre double vitrage en PVC 200 à 650 €
Fenêtre double vitrage en alu 300 à 800 €
Fenêtre double vitrage en bois 300 à 900 €
Fenêtre double vitrage à ouverture à la française 400 à 900 €
Fenêtre double vitrage oscillo-battante 250 à 900 €
Fenêtre double vitrage coulissante 500 à 1000 €
Fenêtre double vitrage avec isolation acoustique 350 à 850 €
Fenêtre double vitrage avec retardateur d’effraction 380 à 850 €
Fenêtre double vitrage à capteur solaire 1100 à 1500 €
Fenêtre double vitrage chauffant 950 € à 1300 €

Le tarif de pose d’une fenêtre double vitrage

Le prix d’installation d’une fenêtre à double vitrage dépend du tarif horaire du menuisier. De manière générale, le tarif de pose par un professionnel varie entre 50 et 300 € par fenêtre.

bouton
Comparez les menuisiers pour poser une fenêtre double vitrage
Prix observés : à partir de 200 €
Gratuit - Sans engagement

Ce tarif varie en fonction de la technique de pose choisie pour la fenêtre :

  • La pose en applique est la plus simple et la plus économique, très utilisée en rénovation, car la fenêtre est plaquée contre le mur et maintenue à l’aide de patte de fixation.
  • La pose en tunnel consiste à insérer la fenêtre dans l’épaisseur du mur. L’avantage, c’est que rien ne dépasse du mur, mais le dormant doit être bien scellé pour ne pas se déformer.
  • La pose en feuillure est de plus en plus rare, utilisée pour les maisons anciennes, car les murs doivent comporter des encoches spécifiques.

La complexité de ces différentes techniques explique qu’il est souvent recommandé de faire appel à un professionnel. Il saura vous conseiller et vous garantira un travail soigné (les fenêtres sont soumises à la garantie décennale).

pose fenetre double vitrage

Le prix de pose d’une fenêtre est moins élevé pour une construction neuve qu’en rénovation. Dans ce dernier cas, il faut souvent déposer l’ancienne fenêtre et parfois refaire des finitions (placo, peinture, voire reprise de maçonnerie). Ce temps de main d’œuvre pèse sur la facture finale. Le tarif de pose d’une fenêtre en rénovation oscille entre 200 et 400 € par fenêtre, alors qu’en neuf il faut compter de 150 à 200 €

Les critères de prix d’une fenêtre double vitrage en fonction du matériau

Le prix d’une fenêtre double vitrage dépend du matériau, mais aussi de sa taille. Le double vitrage est compatible avec tous les matériaux. Les dimensions d’une fenêtre à double vitrage sont très variées et il est possible de faire fabriquer votre fenêtre sur-mesure si vous ne trouvez pas de dimensions correspondant à votre tableau.

Vous voulez poser une fenêtre double vitrage ?
Trouvez un bon menuisier près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Le type d’ouverture fait aussi varier le prix (châssis fixe, battants, ouverture à la française ou à l’italienne, oscillo-battant, coulissant…). Si vous hésitez entre fenêtre alu, PVC ou bois, voici quelques éléments de comparaison.

Prix d’une fenêtre double vitrage en PVC selon la dimension

Dimensions fenêtre PVC (hauteur x largeur) Prix moyen hors pose Prix moyen pose comprise (en neuf / en rénovation)
Fenêtre PVC 1 vantail 45×60 cm 75 à 250 € 225 € / 650 €
Fenêtre PVC 1 vantail 75×60 cm 80 à 170 € 230 € / 570 €
Fenêtre PVC 2 vantaux 125×100 cm 145 à 350 € 285 € / 750 €
Fenêtre PVC 2 vantaux 135×120 cm 165 à 400 € 305 € / 800 €
Fenêtre PVC fixe 75×60 cm 75 à 105 € 220 € / 500 €

Les fenêtres en PVC sont les plus économiques et les plus faciles à entretenir, tout en étant un bon isolant grâce à ses parties creuses.

fenetres double vitrage pvc

Prix d’une fenêtre double vitrage en alu selon la dimension

Dimensions fenêtre alu (hauteur x largeur) Prix moyen hors pose Prix moyen pose comprise (en neuf / en rénovation)
Fenêtre alu 1 vantail 45×60 cm 170 à 270 € 320 € / 550 €
Fenêtre alu 1 vantail 75×60 cm 170 à 330 € 320 € / 580 €
Fenêtre alu 2 vantaux 125×100 cm 250 à 650 € 400 € / 900 €
Fenêtre alu 2 vantaux 135×120 cm 350 à 750 € 500 € / 1000 €
Fenêtre alu fixe 75×60 cm 190 à 280 € 340 € / 530 €

Le prix des fenêtres en alu est plus élevé, mais elles sont appréciées par les acheteurs pour leur esthétique contemporaine. Si autrefois elles pouvaient générer des ponts thermiques, elles sont aujourd’hui très isolantes et nécessitent peu d’entretien. Il existe des menuiseries mixtes en alu à l’extérieur et en bois à l’intérieur.

Vous souhaitez poser une fenêtre double vitrage ?
Trouvez des menuisiers
dans votre ville
Comparez les menuisiers
Gratuit - Sans engagement

Prix d’une fenêtre double vitrage en bois selon la dimension

Dimensions fenêtre bois (hauteur x largeur) Prix moyen hors pose Prix moyen pose comprise (en neuf / en rénovation)
Fenêtre bois 1 vantail 45×60 cm 100 à 250 € 350 € / 385 €
Fenêtre bois 1 vantail 75×60 cm 300 à 420 € 370 € / 440 €
Fenêtre bois 2 vantaux 125×100 cm 600 à 710 € 690 € / 720 €
Fenêtre bois 2 vantaux 135×120 cm 700 à 790 € 715 € / 800 €
Fenêtre bois fixe 75×60 cm 250 à 310 € 335 € / 350 €

Robuste et chaleureux, le bois est un matériau très prisé pour les fenêtres double vitrage. Le bois est le plus isolant au niveau thermique. En revanche, il demande plus d’entretien et les fenêtres en bois sont plus chères.

Le coût en fonction du type de double vitrage

De manière générale, le prix du double vitrage s’évalue au m² et il faut compter entre 50 et 1000 €/m² en fonction de ses caractéristiques techniques.

double vitrage

Le double vitrage classique coûte en moyenne 160 €/m² et celui à argon se négocie en moyenne à 280 €/m². Il existe d’autres vitrages spécifiquement conçus pour répondre à des besoins particuliers.

  • Le vitrage à isolation renforcée (VIR ou ITR) coûte environ 220 €/m². La face intérieure d’une des vitres est recouverte d’une couche métallique quasi invisible à l’œil nu. Cette pellicule va bloquer la chaleur entrante (soleil) ou sortante (chauffage). L’isolation thermique est donc renforcée.
  • Le vitrage phonique ou acoustique renforce l’isolation des bruits extérieurs. D’un coût moyen de 210 €/m², il est particulièrement indiqué pour des fenêtres donnant sur une route fréquentée par exemple. La réduction de bruit est donnée par le label CEKAL suivi d’un chiffre (plus il est élevé, plus l’isolation phonique est forte). Concrètement, l’une des vitres est plus épaisse pour atténuer les bruits (jusqu’à 40 décibels) et peut même être recouverte d’un feuilletage acoustique.
  • Le vitrage anti-effraction est constitué de plusieurs couches de verre et de films protecteurs, à l’instar d’un pare-brise de voiture. Il est plus difficile à casser qu’une fenêtre classique (il retarde donc l’effraction plus qu’il ne l’empêche). Son coût est de 200 €/m² en moyenne et sa résistance définie par la norme NF EN 356. C’est un vitrage très utilisé sur une porte-fenêtre qui donne sur la rue et dépourvue de volet, par exemple.
  • Le vitrage occultant ou Privalite garantit l’intimité des occupants à l’intérieur en devenant opaque si on appuie sur un bouton, tout en laissant passer la lumière extérieure. Dans le même esprit, mais permanent, le vitrage sans tain permet de voir à l’extérieur sans être vu. Le coût est de 600 €/m² environ.
  • Le double vitrage à capteur solaire intègre une couche isolante et des cellules solaires dans les vitres. Les rayons du soleil sont ainsi captés pour alimenter votre chauffe-eau ou votre chauffage. L’inconvénient de ce système est de réduire la transparence du vitrage de 60%. Mais il évite la surchauffe en été et limite les fuites de chaleur en hiver. Ce peut être une solution intéressante pour une fenêtre d’appoint comme un velux par exemple. 
  • Le vitrage chauffant comporte un fil métallique entre les deux vitres, relié à une pellicule métallique placée sur l’une des vitres et qui fait office de résistance. Le vitrage chauffant est très cher (800 à 1100 € hors pose), mais il peut faire économiser jusqu’à 40% de chauffage et même remplacer votre système existant. Son coût peut aller jusqu’à 1000 €/m².

Quelles économies avec le double vitrage ?

Qu’est-ce que le double vitrage ?

Le double vitrage est plus performant en termes d’isolation qu’un vitrage simple : il réduit les pertes de chaleur vers l’extérieur ainsi que les nuisances sonores (isolation phonique). Comme son nom l’indique, le double vitrage est constitué de deux vitres séparées par un espace vide d’air pour du double vitrage classique ou rempli avec un gaz qui renforce l’isolation thermique et acoustique. Ce gaz est souvent de l’argon, du xénon ou du krypton.

isolation double vitrage

Le double vitrage pour les fenêtres est en général du 4-16-4. Ces chiffres correspondent à :

  • l’épaisseur de chacune des 2 vitres (4 mm)
  • l’épaisseur du vide d’air entre les deux (16 mm). Plus le vide est important et plus l’isolation est efficace.

On trouve aussi du 4/6/4, du 10/6/4 ou encore du 10/16/4. Si le premier chiffre est plus élevé que le dernier (par exemple 10/10/4), il s’agit d’un double vitrage dont l’isolation phonique est renforcée. 

Pourquoi choisir le double vitrage ?

Remplacer ses fenêtres en simple vitrage par du double vitrage plus performant permet de renforcer l’isolation thermique de votre logement. En effet, selon l’Ademe, près de 15% des fuites de chaleur passent par les ouvertures d’une maison. Le double vitrage est déjà obligatoire dans tous les bâtiments neufs depuis la RT2012. La future réglementation énergétique (RE2020) devrait même imposer le triple vitrage dans les futures constructions neuves à partir de 2023.

Le coefficient thermique de la fenêtre permet de connaître les performances du vitrage. Il est souvent exprimé en Uw : plus le chiffre est bas et meilleure est l’isolation. Ainsi, une fenêtre à simple vitrage a un coefficient de 6, tandis qu’une double vitrage classique avoisinera 2,9.

En changeant simplement vos fenêtres, vous pouvez ainsi facilement économiser jusqu’à 10% sur votre facture de chauffage, surtout si vous en profitez pour isoler également les murs ou la toiture. Même si l’investissement est conséquent, surtout si vous avez plusieurs fenêtres à remplacer, il est vite rentabilisé, tout en apportant un confort d’intérieur. Le double vitrage élimine également la condensation sur les fenêtres en période humide et la sensation de vitre froide.

Une manière supplémentaire de faire des économies d’énergie est d’équiper vos fenêtres de volets roulants : la chaleur sera ainsi conservée à l’intérieur de la maison la nuit. 

Prix d’une fenêtre double vitrage : 3 exemples de devis

tarif fenetre double vitrage

Pour comprendre les différences entre les prix des fenêtres à double vitrage, voici 3 exemples de devis :

  • La famille L. change ses 3 fenêtres en PVC blanc simple vitrage par le même modèle en double vitrage. Les dimensions sont standards (100 x 125 cm) et le coût par fenêtre est de 325 €. Le menuisier propose la pose à 100 € par fenêtre. Coût total des travaux : 1275 € HT (avec une TVA à 5,5% compte tenu du fait que l’isolation est améliorée et que le logement a plus de 2 ans).
  • M. et Mme H. ont une fenêtre qui donne sur une route très passante et veulent se prémunir du bruit. Ils souhaitent une excellente isolation phonique sans nuire à l’esthétique de leur maison contemporaine. Le menuisier leur propose une fenêtre 2 vantaux à double vitrage phonique de classe 3 qui offre une réduction de 38 dB. Le modèle mesure 210×200 et est en alu anthracite pour s’harmoniser avec le reste de la maison. Le prix est de 1048 € HT, auquel s’ajoutent 300 € de pose. Ils peuvent aussi bénéficier de la TVA à 5,5% puisque leur maison a plus de 2 ans.
  • Mme F. veut faire installer des fenêtres double vitrage en bois à capteurs solaires. Elle choisit un modèle en chêne à vantail unique de 90×220 cm pour correspondre au style de sa maison ancienne. Son devis s’élève à 2445 € HT pour 5 fenêtres, avec une TVA à 5,5%.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès de différents professionnels, en étant précis sur vos besoins. Ainsi, vos devis seront plus facilement comparables entre eux.

bouton
Comparez les menuisiers pour poser une fenêtre double vitrage
Prix observés : à partir de 200 €
Gratuit - Sans engagement

Les aides financières pour réduire le prix des fenêtres double vitrage

Faire remplacer ses fenêtres, même au regard des économies d’énergie générées, peut parfois représenter un gros investissement. Afin d’inciter les foyers à faire ces travaux, l’État a mis en place des aides financières.

  • Ma Prime Rénov’ est distribuée par l’Anah (agence nationale de l’habitat) et permet de bénéficier d’une prime comprise entre 40 et 100 € par fenêtre en fonction de vos ressources. Néanmoins, vos travaux ne sont éligibles que si vous remplacez du simple vitrage par du double vitrage (si vos fenêtres sont déjà en double vitrage, vous ne pourrez pas recevoir l’aide). Pour faire la demande, rendez-vous sur le site gouvernemental France Rénov.
  • Vous pouvez cumuler avec Ma Prime Rénov’ les primes énergies (CEE ou certificats d’économie d’énergie) distribuées par les fournisseurs d’énergie. Chaque fournisseur fixe librement le montant, mais elles sont souvent calquées sur les sommes de Ma Prime Rénov’. Vous pouvez donc avoir jusqu’à 200 € par fenêtre selon votre profil.
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), fourni par les banques agréées par l’État, n’est pas soumis à condition de ressources. Vous devez en revanche remplacer au moins la moitié de la surface vitrée totale de votre maison. Le montant maximal du prêt pour le changement de parois vitrées est de 7000 €, à rembourser sur 15 ans.
  • L’Anah propose aussi des subventions destinées aux foyers dont les ressources sont modestes ou très modestes et qui entreprennent un rénovation globale d’un logement de plus de 15 ans pour faire des économies d’énergie d’au moins 35%. Cette subvention, qui s’appelle depuis janvier 2022 Ma Prime Rénov Sérénité, peut atteindre de 35 à 50% du montant des travaux.

Pour bénéficier de l’ensemble de ces aides, vous devrez faire appel à un professionnel RGE (reconnu garant environnement). C’est aussi l’assurance d’avoir un travail soigné et durable, ainsi qu’une pose dans les règles de l’art.

demande
Ne partez pas tout de suite!
Comparez le prix des menuisiers près de chez vous !
Gratuit et sans engagement
Non merci, je suis déjà en contact avec des menuisiers.
close-link