Prix de pose d’une fenêtre avec installation

Le prix de pose d'une fenêtre varie entre 100 et 350 € pour un modèle simple à deux vantaux. Pour une baie vitrée, il faudra compter entre 500 et 1500 €. Il faut ajouter à ce prix le tarif de la fenêtre elle-même, qui dépend du matériau, des dimensions et des caractéristiques.

Quel prix pour des fenêtres, avec ou sans pose ?

Pour améliorer l’isolation thermique et phonique de votre logement, le changement des fenêtres est souvent une bonne solution. Opter pour des fenêtres à double vitrage, voire triple vitrage, fait en effet gagner en économies d’énergie. Effectuer une pose de qualité garantit l’efficacité de la fenêtre et sa longévité : c’est pourquoi il est préférable de faire appel à un professionnel.

Le prix de la pose de fenêtres varie entre 100 et 350 €, hors fourniture. Le tarif de la fenêtre dépend du matériau utilisé, des dimensions de l’ouverture et des fonctionnalités (oscillo-battant, galandage…). La dépose d’une fenêtre ancienne coûte environ 150 €.

Type de fenêtre Prix moyen TTC hors pose Prix moyen TTC pose comprise
Pose de fenêtre (forfait pour une fenêtre 2 vantaux dimensions standard)   100 à 350 €
Dépose de fenêtre   100 à 200 €
Fenêtre en bois  100 à 400 € 450 à 800 €
Fenêtre en alu 200 à 600 € 400 à 900 €
Fenêtre en PVC 100 à 350 € 300 à 650 €
Fenêtre de toit (1 vantail) 200 à 400 € 300 à 800 €
Baie vitrée coulissante dimensions standard 350 à 1500 € 850 à 3000 €
Porte-fenêtre 2 vantaux 220 à 500 € 350 à 850 €

bouton
Comparez les menuisiers pour poser une fenêtre
Prix observés : 100 à 350 €
Gratuit - Sans engagement

Les fenêtres rectangulaires à 2 vantaux sont les plus répandues, mais il existe aussi des formes plus originales : en hublot, en demi-lune ou sur-mesure. Ces fenêtres coûtent à partir de 1200 €.

Quel fabricant choisir ?

N’hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleurs fabricants de fenêtre.

Le type de vitrage peut faire varier le tarif de la fenêtre : le simple vitrage traditionnel, de moins en moins courant, est remplacé par le double vitrage qui améliore l’isolation. Le vitrage peut aussi être armé ou feuilleté pour augmenter sa résistance à l’effraction.

pose fenetre

Il est beaucoup utilisé pour les portes d’entrées vitrées. Enfin, vous pouvez aussi opter pour le survitrage, qui consiste à ajouter un second vitrage sur une fenêtre à simple vitrage pour augmenter sa capacité isolante.

Tarif de pose des fenêtres par un artisan

Pour garantir la longévité, le bon fonctionnement et l’efficacité de votre fenêtre ou de votre baie vitrée, l’idéal est de faire appel à un professionnel qualifié. Le prix de pose d’une fenêtre varie entre 100 et 350 € pour une fenêtre standard et entre 500 et 1500 € pour une baie vitrée. Vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit pour la main d’œuvre, mais aussi sur les fenêtres elles-mêmes.

Vous voulez poser une fenêtre ?
Trouvez un bon menuisier près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Une fenêtre mal posée risque de mal fermer et de ne pas être étanche. Elle se dégradera prématurément et vous devrez la remplacer. De plus, si vous optez pour des ouvertures de grande dimension, vous aurez à manipuler des matériaux lourds et fragiles. Un artisan dispose d’une assurance qui le couvre en cas de casse ou d’accident lors de la pose. La garantie décennale s’applique également aux travaux effectués, vous permettant de faire un recours en cas de malfaçon.

Prix de la pose des fenêtres : comment choisir ?

La pose de fenêtres en rénovation

Décider de changer ses fenêtres dans l’ancien peut être motivé par différentes causes :

  • l’apparition de moisissures ou de champignons sur le cadre ou sur les bords, signe d’humidité
  • la sensation de fuites d’air sur le tour de la fenêtre ou au niveau du vitrage
  • la hausse de la facture de chauffage, signe de déperditions de chaleur
  • la volonté d’améliorer l’isolation phonique ou acoustique de ses fenêtres.

Vous souhaitez poser une fenêtre ?
Trouvez des menuisiers
dans votre ville
Comparez les menuisiers
Gratuit - Sans engagement

La pose en rénovation de fenêtres est souvent plus compliquée, car il faut d’abord déposer l’ancien bâti. En faisant appel à un artisan, celui-ci sera en mesure de réaliser un bilan complet de vos ouvertures, afin de vous conseiller sur le remplacement à effectuer.

  • Dépose partielle de la fenêtre : si le châssis est en bon état, il suffira de changer uniquement les vantaux. Le coût d’intervention est alors plus limité, entre 250 et 400 €. 
  • Dépose complète : Si le châssis est abîmé ou trop ancien pour être réutilisé, le changement de la totalité de la fenêtre sera alors à envisager. Cette solution est souvent plus économique que d’essayer de réparer le dormant, même si son coût reste élevé (au moins 400 €). De plus, vous aurez certainement des travaux de reprise de maçonnerie ou de peinture à faire pour remettre à neuf l’entourage de la fenêtre.

prix pose fenetre

La pose de fenêtres dans le neuf

Pour une construction neuve, le choix des fenêtres n’est pas non plus laissé au hasard. En effet, la surface vitrée de votre habitation doit respecter un certain pourcentage fixé par la réglementation thermique (RT2012). Cette proportion permet un chauffage naturel par le soleil, selon les principes du bioclimatisme. Le choix du matériau relève quant à lui plus de l’esthétique et du budget : les fenêtres en bois sont généralement les plus chères, celles en alu le meilleur rapport qualité/prix et celles en PVC les plus économiques.

Dans le neuf, la pose d’une fenêtre est relativement simple et rapide, puisqu’il s’agit de placer le cadre dans l’ouverture préalablement prévue lors du gros œuvre (le tableau). L’artisan réalise ensuite les fixations et assure l’étanchéité de l’ensemble. Le prix de pose de ces fenêtres est en général moins élevé.

Les différentes poses de fenêtres

Il existe trois grandes techniques de pose de fenêtres, qui sont utilisées en fonction de la configuration de vos ouvertures et du type de maison, ainsi que s’il s’agit de rénovation ou de neuf :

  • La pose en applique consiste à fixer la fenêtre en appui sur le mur intérieur, le dormant se trouve sur le bord intérieur de l’appui de fenêtre. C’est la solution la plus simple et la plus utilisée dans le neuf.
  • La pose en tunnel est plus complexe et désigne une fenêtre installée dans l’épaisseur de la maçonnerie (il y a donc un rebord à l’intérieur et à l’extérieur). Courante dans les maisons anciennes, cette technique est de moins en moins utilisée, sauf dans les maisons à ossature bois ou lorsque la maison est isolée par l’extérieur.
  • La pose en feuillure est plus rare et se rencontre surtout dans les maisons anciennes. Elle consiste à encastrer le bâti dans l’épaisseur du mur à l’aide d’encoches. 

remplacement fenetre

Les aides financières pour la pose de fenêtres

Pour diminuer le prix de pose des fenêtres, il est possible de faire appel à des aides financières. En effet, le changement des ouvertures permet de faire des économies d’énergie et les travaux sont donc éligibles aux aides à la rénovation énergétique accordées par l’État. Vous pouvez notamment prétendre aux dispositifs suivants :

  • Ma Prime Rénov’ est une aide forfaitaire qui s’applique à de nombreux travaux de rénovation énergétique. Le remplacement de fenêtres ou portes-fenêtres simple vitrage par du double vitrage est financé à hauteur de 40, 80 ou 100 € en fonction des ressources.
  • L’éco-prêt à taux zéro est accessible sans conditions de ressources et d’un montant de 7000 € pour le remplacement d’au moins la moitié des parois vitrées du logement. Il peut être plus important (jusqu’à 30 000 €) si vous couplez ces travaux avec d’autres améliorations (isolation des murs par exemple).
  • La TVA à taux réduit à 10% est accordée aux travaux de rénovation, si le logement a plus de 2 ans.
  • Le programme Habiter Mieux de l’agence nationale de l’habitat (Anah) est réservé aux foyers aux ressources modestes et aux logements de plus de 15 ans. Les travaux de rénovation peuvent être pris en charge à 50% à condition que le gain énergétique soit d’au moins 25%. Il s’agit en général d’une rénovation globale.
  • Les certificats d’économie d’énergie (CEE) sont distribués par les fournisseurs d’énergie et peuvent financer le remplacement des fenêtres à hauteur de 50 à 100 € (cumulables avec Ma Prime Rénov’).

Pour bénéficier de ces aides, les travaux doivent obligatoirement être effectués par des professionnels reconnus garant de l’environnement (RGE).

prix pose fenetres bois

Les questions fréquentes sur l’installation des fenêtres

Quelles sont les démarches pour changer ses fenêtres ?

Lorsque vous décidez de remplacer les fenêtres de votre maison, vous devez faire une déclaration préalable auprès de votre mairie pour l’en informer. Cette obligation est levée dans un seul cas : si les fenêtres sont exactement les mêmes (taille, caractéristiques et couleur). Si vous remplacez une fenêtre à 1 vantail par un modèle à 2 vantaux, vous devrez le déclarer. Par contre, si vous changez une fenêtre en PVC blanc par le même modèle en bois peint en blanc, vous n’avez pas de déclaration à faire (le matériau n’entre pas en ligne de compte). 

Pour cela, vous devez remplir un formulaire de déclaration préalable (Cerfa n°13703*06) et le déposer en mairie avant les travaux, accompagné de certaines pièces (plan de situation, visuel de la façade avant et après travaux…). La commune peut se prononcer dans un délai de deux mois. Si vous ne respectez pas cette obligation, les sanctions peuvent aller d’une amende de 1200 à 300 000 € et à la remise en état des lieux.

À qui faire appel pour poser ses fenêtres ?

Pour pouvoir faire vos demandes de devis, vous vous demandez peut-être quel artisan est le plus qualifié pour poser vos fenêtres et vos portes. Traditionnellement, ce travail est du ressort des menuisiers, même si les fenêtres ne sont pas en bois. Orientez-vous vers un artisan menuisier ayant une certification RGE afin de pouvoir bénéficier des aides financières et diminuer le prix de pose des fenêtres.

Vous pouvez aussi faire appel au fabricant ou à l’enseigne de bricolage dans laquelle vous achetez vos menuiseries : certains proposent des forfaits de pose qui peuvent être intéressants.

Si les travaux sont relativement simples et que vous êtes bricoleur, vous pouvez aussi envisager de faire la pose vous-même. Mais, dans ce cas, vous n’aurez pas d’aides financières et vos travaux ne seront pas garantis en cas de malfaçon. L’idéal est donc de faire appel à un professionnel compétent.

Des exemples de devis de pose de fenêtres

Voici deux exemples de devis concernant la pose de fenêtres de différentes dimensions et matériaux.

  • Vous changez les fenêtres de votre maison des années 1980 afin d’améliorer l’isolation. Vous avez 2 fenêtres à 2 vantaux dans la chambre et le séjour, ainsi que 2 fenêtres à 1 vantail dans la cuisine et la salle de bains. Vous souhaitez avoir des menuiseries en PVC et une ouverture oscillo-battante. Vous souhaitez aussi ajouter une porte-fenêtre en aluminium dans le salon (votre maçon a déjà réalisé l’ouverture). Votre artisan vous propose un devis total de 2640 € TTC, comprenant la dépose des fenêtres existantes, la fourniture et la pose des nouveaux bâtis pour les 4 fenêtres en PVC et de la porte-fenêtre en aluminium. Votre maison ayant plus de 2 ans, vous bénéficiez de la TVA à 10%.
  • Vous construisez une maison à ossature bois que vous souhaitez équiper de menuiseries en aluminium équipées de volets roulants électriques en PVC. Il y a 2 fenêtres à 1 vantail oscillo-battant, 3 fenêtre à 2 vantaux oscillo-battants, 1 baie vitrée coulissante de 2 vantaux et 1 baie à galandage à 4 vantaux. Le total du devis est de 10 444 € HT pose comprise, avec une TVA à 20% puisque la maison est neuve, soit 12 532,80 € TTC.

demande
Ne partez pas tout de suite!
Comparez le prix des menuisiers près de chez vous !
Gratuit et sans engagement
Non merci, je suis déjà en contact avec des menuisiers.
close-link