Quel est le prix d’une verrière posée ?

Le prix d'une verrière se situe entre 300 et 1 500 € TTC par m², hors pose. Il est possible d'opter pour une verrière ou en kit ou une cloison en verre sur mesure. Le coût d'une verrière dépend de nombreux facteurs, comme les matériaux choisi, sa mobilité et son type. La pose, elle, coûte entre 100 et 200 € par m².

Prix verrière en 2023

Le prix d’une verrière varie entre 300 et 1 500 € TTC par m² en moyenne. Ce prix ne comprend pas la pose de la verrière. Nous vous présentons les tarifs des verrières moyens, en fonction de leur type et de leur matériau de construction.

Type de verrière Prix moyen verrière standard par m² TTC Prix moyen verrière sur mesure au m² TTC
Verrière en acier 300 à 500 € 800 à 1 200 €
Verrière en aluminium 500 à 800 € 750 à 2 000 €
Verrière en bois 500 à 1 100 € 700 à 1 500 €
Verrière industrielle 400 à 700 € 700 à 1 500 €
Verrière contemporaine  300 à 500 € 500 à 1 300 €
Verrière avec soubassement 500 à 900 € 900 à 1 500 €
Verrière orangerie 550 à 850 € 850 à 1 500 €

Quels facteurs influencent le prix d’une verrière ? 

De multiples facteurs influencent le prix d’une verrière. Nous vous les présentons pour vous aider à comprendre les tarifs indiqués dans cet article.

Le type de montage et les dimensions

Les verrières en kit présentent des dimensions standard. Il s’agit de verrières conçues pour être installées facilement par les particuliers. Ces modèles ne présentent pas de spécificités particulières : il s’agit généralement de verrières toutes simples, fabriquées de manière industrielle. Il existe de nombreux modèles de verrières en kit et ces dernières existent en de multiples matériaux. Ce sont les meilleures verrières pour les petits budgets et pour éviter les gros travaux. 

comment poser verriere

Les verrières sur mesure, elles, sont produites à la demande du client, selon ses besoins. Elles peuvent mesurer les dimensions de votre choix et avoir une forme particulière. Ces verrières, fabriquées par des menuisiers ou des fabricants de verrières, sont parfaites pour les espaces aux dimensions atypiques. Chaque verrière créée est unique. Forcément, cela a un prix. Prévoyez 1 500 € en moyenne pour une verrière sur mesure hors pose. Les verrières haut de gamme ou très grandes dimensions peuvent coûter bien plus cher, parfois jusqu’à 5 000 €.

Les matériaux 

Les verrières intérieures sont en acier, en aluminium ou en bois. Globalement, le choix du matériau doit dépendre de l’esthétique souhaitée. Les verrières pour maison n’étant pas exposées aux intempéries, elles n’ont pas de besoins particuliers (en extérieur, les verrières en bois doivent être choisies après mûre réflexion, car plus sensibles à l’humidité que les systèmes en alu ou en acier). Chaque matériau de verrière présente des avantages comme des inconvénients : 

  • Les verrières en acier : l’acier est le matériau initialement utilisé pour la construction des verrières. Mélange de fer et de carbone, l’acier est très résistant et très durable. Il n’est cependant pas très personnalisable, puisqu’on trouve majoritairement des verrières en acier noir mat.
  • Les verrières en aluminium : la verrière en aluminium est très populaire, car robuste et légère. C’est un matériau souple, adapté à toutes les dimensions de verrière. Ce n’est toutefois pas le matériau le plus isolant phoniquement et thermiquement qui soit. Si votre verrière est purement décorative, peu importe. Sinon, optez pour un double vitrage ou une solution à isolation renforcée (IR). Les verrières en alu existent en de nombreuses esthétiques, textures et couleurs.
  • Les verrières en bois : la verrière en bois apporte du charme et de la chaleur au foyer. Elle est très appréciée pour son aspect épuré et naturel. Ces verrières sont très solides, mais ce point peut varier en fonction de l’essence de bois choisie. Les verrières en bois massif sont les plus robustes. Ces systèmes de fermeture sont isolants d’un point de vue thermique comme d’un point de vue phonique. En intérieur, elles demandent peu d’entretien. Il existe une infinité de teintes pour les verrières en bois. Ces dernières peuvent par ailleurs être peintes ou vernies.
  • Il existe aussi des matériaux moins répandus pour les verrières, comme le fer ou le fer forgé. Le fer forgé est plus lourd que l’acier et un petit peu moins résistant, mais moins difficile à entretenir. On trouve aussi des verrières mixtes, comme les verrières en bois et en aluminium, par exemple. Des verrières en composite commencent aussi à émerger sur le marché.

Comme vous avez pu l’observer, le matériau de construction d’une verrière détermine en grande partie son tarif.

La mobilité

Les verrières peuvent être fixes ou à ouverture coulissante ou battante. Les verrières fixes sont purement décoratives et permettent de couper un espace. Elles ne peuvent pas s’ouvrir. Elles sont généralement moins chères que les verrières équipées d’un système d’ouverture.

Verrière coulissante ou battante ? 

Les verrières coulissantes sont plus répandues que les verrières battantes. Elles sont de ce fait habituellement moins coûteuses, à l’achat comme à la pose.

tarif verriere

Le type de vitrage

Les verrières peuvent être équipées de différents types de vitrages, plus ou moins coûteux : 

  • Le vitrage standard : ce simple vitrage n’a pas de caractéristiques particulières. Abordable, il est l’équivalent du vitrage simple pour les fenêtres. Il n’est pas particulièrement isolant, ni résistant. S’il est brisé, il se casse en petits éclats très tranchants.
  • Le double vitrage : il est recommandé pour les verrières extérieures, car il offre une bonne isolation. On l’utilise aussi pour les verrières placées entre deux pièces, afin d’améliorer l’isolation acoustique entre ces dernières.
  • Le vitrage en verre Securit : ce vitrage est solide et forme des éclats non tranchants en cas de casse. C’est le vitrage recommandé pour toutes les verrières.
  • Le vitrage feuilleté : ce type de vitrage résiste aux tentatives d’effraction. Il n’a d’intérêt que pour les verrières extérieures.

Voici les prix des différents vitrages : 

Type de vitrage Prix TTC
Standard 25 à 40 € par m²
Double vitrage 80 à 150 € par m²
Securit 60 à 90 € par m²
Vitrage feuilleté 150 à 450 € par m²

La qualité

Les verrières entrée de gamme sont moins chères que les verrières haut de gamme. Plus accessibles, elles sont cependant moins robustes et durables.

La marque

Il existe des dizaines de marques de verrières. Les fabricants spécialisés dans la construction de verrières proposent des systèmes de haute qualité. Ils sont généralement plus chers que les verrières vendues dans les grandes enseignes de bricolage. Dans ce type de magasin, vous pouvez toutefois trouver des verrières de toutes marques et de toutes gammes.

pose verriere prix

Les spécificités de la pose

La pose d’une verrière est facturée en supplément des tarifs indiqués précédemment. Le prix d’installation d’une verrière dépend de multiples facteurs, comme l’artisan choisi, l’offre et la demande dans votre région et les travaux préparatoires à la pose (dépose d’une ancienne verrière, destruction d’une cloison…).

Les différents types de verrières

Il existe de nombreux types de verrières, plus ou moins adaptées à différentes utilisations. Nous vous les présentons.

La verrière industrielle

Ces verrières intérieures sont utilisées comme des cloisons. Elles sont souvent sur mesure. Elles sont fréquemment installées entre deux pièces et équipées d’une porte coulissante ou battante.

La verrière contemporaine

Ces verrières sont des cloisons vitrées décoratives. Souvent en aluminium ou en inox, elles permettent d’apporter une touche industrielle à l’espace.

cout verriere

La verrière de soubassement

Cette verrière décorative ne descend pas jusqu’au sol. On l’installe en effet sur une demi-cloison. Ces verrières sont souvent achetées avec une cuisine neuve, et intégrées dans le prix de cette dernière. Elles peuvent toutefois être créées sur tous les murs non porteurs.

La verrière type orangerie

La verrière type orangerie est une verrière utilisée pour créer une grande pièce vitrée, comme dans les orangeries existant dans le temps. Ces verrières sont généralement très hautes. Une partie de la verrière est équipée d’une porte battante ou coulissante. Ces verrières sont plutôt utilisées en extérieur.

Comment poser une verrière ? 

Les étapes pour poser une verrière soi-même dépendent en grande partie du type de verrière choisi et de la configuration souhaitée. 

Voici les étapes clés : 

  1. Poser le joint de vitrage sur le cadre. 
  2. Poser la verrière sur l’ouverture.
  3. Choisir le positionnement de la verrière.
  4. Fixer le cadre. 
  5. Poser le vitrage sur le cadre.
  6. Poser les parcloses.

Quel tarif pour faire installer une verrière ? 

Le prix de pose d’une verrière intérieure par un professionnel varie entre 100 et 200 € par m². Comme indiqué précédemment, il dépend de plusieurs facteurs, tout comme la pose d’une fenêtre ou d’une porte classique: 

  • De l’artisan choisi : son expérience, sa réputation, ses disponibilités…
  • Du type de pose à réaliser : sur demi-cloison, cloison complète, avec ou sans porte…
  • Des dimensions de la verrière.
  • De la configuration souhaitée et des conditions d’accès au chantier.
  • Des travaux préparatoires nécessaires : la dépose d’une ancienne verrière ou la destruction d’une cloison est facturée en supplément.

Nous vous recommandons de faire réaliser plusieurs devis pour trouver le meilleur tarif d’installation de verrière possible. Vous procurer plusieurs devis vous permettra de comparer les offres des artisans de votre région, mais aussi de faire jouer la concurrence.

demande
Ne partez pas tout de suite!
Comparez le prix des menuisiers près de chez vous !
Gratuit et sans engagement
Non merci, je suis déjà en contact avec des menuisiers.
close-link