Diagnostic amiante avant travaux (DAAT)

Le coût d'un diagnostic amiante avant travaux ou DAAT peut varier de 90 € pour un studio à plus de 300 € pour une maison. Il faut ajouter 50 à 90 € HT pour les prélèvements. Pour les bâtiments collectifs ou tertiaires, comptez entre 2 et 4 € par m², analyses comprises.

Prix du diagnostic amiante avant travaux (daat)

Le diagnostic amiante avant travaux ou DAAT est un des nombreux diagnostics techniques obligatoires en matière d’immobilier. Comme son nom l’indique, il permet de détecter la présence d’amiante dans un bâtiment d’habitation ou professionnel. Le coût d’un diagnostic amiante avant travaux est extrêmement variable, mais démarre à partir de 90 € pour un studio. Ce prix doit être inclus dans le prix de la rénovation d’une maison.

Ce tarif varie énormément en fonction de nombreux facteurs : 

  • le temps passé pour le repérage
  • le nombre de prélèvements sur les matériaux
  • la superficie concernée par le diagnostic
  • la complexité du rapport à produire.
Type de bien concerné par le DAAT Tarif moyen
Diagnostic 90 à 300 € HT
Analyses des prélèvements 50 à 90 € HT par prélèvement
Bâtiment collectif moins de 500 m² (analyses comprises) 2 à 4 €/m² HT

Ce diagnostic est plus complet et donc plus cher que le diagnostic avant vente réalisé lors d’une opération immobilière. Il ne faut pas confondre les deux.

Le diagnostic amiante avant travaux (daat) : qu’est-ce que c’est ?

L’importance du diagnostic amiante

L’amiante est une matière incombustible et très isolante qui a été très utilisée après les années 1950 comme matériau de construction, notamment sous forme de dalles pour les murs ou les toitures. Cependant, cette substance se révèle très toxique, en particulier lorsqu’elle est sciée, percée ou frottée. Des micro-particules se dégagent et peuvent être inhalées, provoquant des maladies graves sur les voies respiratoires.

C’est pourquoi les zones contenant de l’amiante doivent être repérées avant tout travaux, notamment pour retirer les matériaux incriminés. Ce diagnostic doit être réalisé par un professionnel habilité et titulaire d’une accréditation. Son rôle est de détecter l’amiante, la localiser et déterminer la quantité présente dans l’immeuble. Ainsi, les entreprises qui interviennent ensuite pour les travaux peuvent prendre les précautions nécessaires pour exercer dans de bonnes conditions sanitaires et de sécurité.

desamiantage

Le caractère obligatoire du daat

La réglementation oblige tout opérateur à faire établir un DAAT avant d’entreprendre des travaux, dès lors que l’immeuble a été terminé avant le 1er juillet 1997. Il peut s’agir de travaux de rénovation ou de réhabilitation.

Il existe en réalité plusieurs types de diagnostics amiante :

  • avant travaux (daat)
  • avant démolition (daad)
  • avant vente (daav)
  • avant location (daap).

En cas d’absence de diagnostic préalable aux travaux ou l’établissement d’un diagnostic non conforme est passible de sanctions très sévères. Les peines de prison peuvent aller jusqu’à 5 ans et l’amende jusqu’à 75 000 €, assortie d’une interdiction définitive d’exercer pour une personne morale. De plus, l’ouverture du chantier peut être refusée par les caisses d’assurance-maladie ou invalidée par l’inspection du travail si le DAAT n’est pas conforme.

Choisir son prestataire pour le diagnostic amiante avant travaux

Qui s’occupe de trouver le prestataire et quand ?

Le diagnostic amiante avant travaux doit être demandé par le maître d’ouvrage du bâtiment concerné, c’est-à-dire le propriétaire s’il s’agit de la rénovation d’un appartement par exemple. Il est valable de manière illimitée lorsque le diagnostic est négatif. En revanche, s’il est positif, il doit être renouvelé tous les 3 ans.

Comment choisir son prestataire pour le diagnostic ?

Le diagnostiqueur est un professionnel du diagnostic immobilier qui doit être habilité par le COFRAC (comité français d’accréditation). Le diagnostiqueur doit posséder :

  • une responsabilité civile professionnelle en cours de validité. 
  • une certification d’opérateur de repérage amiante avec mention tertiaire s’il s’agit d’un bâtiment professionnel
  • une attestation de compétence valide.

Ces documents prouvent que la méthode de diagnostic utilisée par le professionnel est conforme à la réglementation. Avant d’intervenir, le prestataire doit présenter son mode opératoire et préciser les matériels et équipements qu’il utilisera, y compris les équipements de protection individuelle (EPI).

Les étapes du diagnostic amiante avant travaux

Préparer le lieu d’intervention avant l’arrivée du technicien

Avant la visite du diagnostiqueur, le propriétaire devra fournir certaines pièces : les plans du bâtiment, le permis de construire, les diagnostics réalisés précédemment et toutes les informations nécessaires sur la composition du bâti. Les travaux envisagés (rénovation ou réhabilitation) et leur localisation devront aussi être précisés.

diagnostic amiante

Le déroulement du DAAT

Le diagnostic lui-même comprend plusieurs étapes :

  • état des lieux de l’immeuble afin d’établir les périmètres d’intervention
  • repérage visuel des matériaux constituant le bâti
  • prélèvements dans les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante et placement dans des récipients sécurisés
  • analyse par un laboratoire agréé pour déterminer la nature des fibres et confirmer la présence et la teneur en amiante.

En cas de présence d’amiante, le maître d’ouvrage doit engager des opérations destinées à retirer la substance ou à l’encapsuler (c’est-à-dire une isolation étanche des parties amiantées afin d’éviter la dispersion des particules dans l’air).

Les détails du rapport de diagnostic

Le diagnostiqueur remet au demandeur un rapport complet qui comprend les résultats des analyses. Il prescrit également des recommandations pour l’élimination des déchets, les procédures à suivre pour le désamiantage éventuel et les précautions pour les intervenants sur le chantier.

daat diagnostic amiante

Le rapport doit être consultable par la société de désamiantage le cas échéant, l’inspection du travail et toutes les entreprises amenées à travailler sur le chantier. Ainsi, chacune pourra adapter son intervention et prendre les mesures nécessaire pour protéger la santé des salariés.

Des exemples de devis pour un DAAT

Voici deux exemples de devis pour un diagnostic amiante avant travaux, réalisé l’un sur un appartement à rénover et l’autre sur une maison ancienne à réhabiliter entièrement.

  • Afin d’intégrer le coût du désamiantage dans le prix de réhabilitation d’une maison des années 1960, vous souhaitez un devis de diagnostic amiante avant travaux. Le professionnel, au regard de la superficie (120 m²) et de la configuration de la maison, vous propose un chiffrage de 300 € HT, analyses comprises.
  • Vous rénovez un petit appartement en ville, comportant 2 pièces et datant des années 1980. Le diagnostic amiante avant travaux vous coûtera 110 € HT, analyses comprises.

Les aides financières

Il existe peu d’aides financières pour les diagnostics amiante avant travaux. Le diagnostic lui-même et les travaux de désamiantage qui en découlent peuvent être subventionnés par l’agence nationale de l’habitat (Anah) à hauteur de 20 à 50% des frais. Pour y prétendre, il faut que le logement concerné date de plus de 15 ans et que les travaux soient réalisés par des professionnels.

Par ailleurs, les travaux d’élimination ou d’isolation des matières amiantées peuvent bénéficier du taux réduit à 10% si le bâtiment a plus de 15 ans.